Musilac 2018 : Deep Purple, OrelSan, Beth Ditto... un deuxième jour éclectique et explosif !

Ecrit par

Les festivités se pousuivent à Musilac ! Au programme de ce deuxième jour, OrelSan, Deep Purple ou encore Beth Ditto. Tout de suite, le best-of ! 

A quelques jours de la finale de la Coupe du Monde, l'ambiance est déjà festive à Musilac. Pour lancer le festival, Depeche Mode et Simple Minds ont livré des shows inoubliables. Et pour ce deuxième jour, on continue dans la thématique du old school : Deep Purple, group mythique est attendu. Mais avant, des artistes comme Rilès, Hollysiz ou encore Cats on Trees se sont succédés sur scène. 

A 17h30, c'est Cats On Trees qui se jette dans l'arène. Le duo est venu défendre son dernier album (Neon) et c'est devant les premiers arrivés qu'il donne un concert enjoué et bienveillant. Le soleil de plomb et la chaleur n'arrêtent pas le public qui est déjà en place, prêt à chanter. Et justement, sur Mama Said, tout le monde donne de la voix - de plus en plus fort. Il en sera d'ailleurs de même sur les deux hits de Cats, Sirens Call et Keep on Dancing (et tout le monde dansait, justement). Quand viendra "la fin de l'histoire", pour citer Nina, les festivaliers chanteront une dernière fois en choeur : Cats on trees a donné le ton pour cette deuxième journée, ensoleillée et surtout pleine d'énergies musicale et positive ! 

Riles débarque sur la scène Montagne une heure plus tard, prêt à célébrer la Finale de la Coupe du Monde. Parce que non, il n'est jamais trop tôt pour porter le maillot des Bleus - en espérant que ça nous portera chance. In The Jungle ou encore Brothers, tous les titres sont prétexte à se déchainer. Et encore, on ne vous parle du fameux "wall of death" ou des collisions "dans la joie et la bonne humeur". Rilès quitte la scène et ce qu'il reste, ce sont des festivaliers chauffés comme jamais. 

Dans une toute autre ambiance, Beth Ditto embarque les festivaliers dans son univers unique. "C'est très joli ici", lancera t-elle à la foule en français. "Il y a beaucoup de couleur". Si la chanteuse a opté pour une tenue sobre, dans la foule, on a tout misé sur les costumes et le maquillage. Mais en même temps, c'est l'esprit des festivals. Fire, Oh My God ,Heavy Cross... Beth Ditto joue autant de morceaux issus de son album solo (Fake Sugar) que de classiques signés Gossip. Parallèlement, Hollysiz met le feu à la scène Korner. Son legging blanc à paillettes brille de mille feux mais son énergie, elle, est encore plus éblouissante. On notera le mash up avec Justin Timberlake (sexyback) sur Karma, la marée humaine dansante sur High Tide mais surtout, l'apothéose sur Come Back To Dance

Sur la scène Montagne, Deep Purple offre un petit retour en arrière rock 'n' roll aux festivaliers. Comme ce fut le cas pour Depeche Mode et Simple Minds la veille, le public est venu en famille et quelque chose nous dit que la passion pour le rock se transmet de génération en génération. Côté titres, on retiendra surtout Highway Star en ouverture et Picture of Home mais surtout, l'incomparable Smoke On The Water. 

OrelSan arrive ensuite sur la scène Lac. Le festival au complet s'agglutine pour assister au concert et une fois plus, le rappeur a fait l'unanimité. Venu défendre La Fête est Finie, il mettra une ambiance inoubliable grâce Bonne Meuf, La Pluie ou encore Basique. Avant de partir, il s'offrira même un petit tour en crash barrière (sur La Terre est Ronde ) pour saluer le public : grande classe

Enfin, pour clore cette deuxième journée, le festival a misé sur Oscar & The Wolf dont on ne se lasse pas. 

Source : Virgin Radio, Instagram Musilac