Musilac 2016 : Ratatat, un live impeccable pour la première soirée (report)

Ecrit par

Le duo électrique Ratatat étaient en concert hier pour la première soirée de Musilac 2016, et nous ont éblouis avec un show impeccable. VirginRadio.fr y était et vous raconte !

Après Les Insus, ce sont d’autres légendes que l’édition 2016 de Musilac a accueilli. Ratatat se produisaient sur la scène Montagne. Avec quinze ans de carrière et huit albums derrière eux, le duo électro rock avait de quoi faire pour nous concocter un show puissant. Les deux Américains originaires de New-York, actuellement en tournée mondiale ne passent que très rarement en France, et on se faisait une joie de faire partie de ce public de privilégiés. Ont-ils tenu leurs promesses ? Ont-ils été à la hauteur de leur réputation ? Réponse tout de suite avec notre live report du concert de Ratatat à Aix-les-Bains !

Musilac 2016 : Ratatat, un live impeccable pour la première soirée (report) - photo
Musilac 2016 : Ratatat, un live impeccable pour la première soirée (report) - photo
Musilac 2016 : Ratatat, un live impeccable pour la première soirée (report) - photo

Côté technique, il n’y a rien à dire sur un concert de Ratatat, le duo maitrise guitare et table de mixage comme personne. Sans une fausse note, ils nous font (re)découvrir leurs plus grands tubes tels que Cream On Chrome, Pricks of Brightness ou encore Loud Pipes en live, tout en assurant la promotion de leur dernier album Le Magnifique sorti l’été dernier. Leur son électro rock très reconnaissable a ce côté malicieux, et fait tout le génie de Ratatat. La scènographie est aussi des plus travaillées. Elle nous en met plein la vue sans nous aveugler, nous hypnotise sans détourner notre attention de la musique.

Musilac 2016 : Ratatat, un live impeccable pour la première soirée (report) - photo
Musilac 2016 : Ratatat, un live impeccable pour la première soirée (report) - photo
Musilac 2016 : Ratatat, un live impeccable pour la première soirée (report) - photo
Musilac 2016 : Ratatat, un live impeccable pour la première soirée (report) - photo

Mais, parce qu’il y a un mais, les gars s’il vous plait, dites quelque chose, souriez, faites au moins semblant d'être heureux de retrouver votre public. Mise à part quelques poses de Mike Stroud en devant de scène, le jeu de scène est inexistant et la communication avec les festivaliers n’en parlons même pas. Pas un bonjour, pas un merci c’est bien dommage, ce live aurait pu fédérer et mettre tout le monde d’accord mais beaucoup ont alors préféré passer leur chemin. Ratatat ont beau avoir un talent fou, une telle négligence nous fait nous tourner vers d’autres artistes beaucoup plus généreux, comme Synapson par exemple qui jouaient juste après sur la scène Lac de Musilac 2016