Muse : Reapers, retour sur les paroles de la chanson

Ecrit par

Muse a officiellement dévoilé son nouveau titre Reapers, le quatrième extrait de Drones. VirginRadio.fr revient pour vous sur les paroles agressives de ce nouveau morceau.

Après Psycho, Dead Inside, et Mercy, dont nous avions décodé les paroles la semaine dernière, Muse nous a offert un nouvel extrait de Drones. Reapers était toutefois connu des fans depuis de longues semaines, le titre ayant été joué lors du Psycho UK Tour et des récents concerts du groupe. La chanson se distingue par ses riffs explosifs, dans la veine des premiers albums de Muse. Mais intéressons-nous aux paroles du titre, cinquième morceau dans la tracklist de Drones, intervenant juste après Mercy. Vous allez voir que ce morceau suinte la passion de Matt pour les théories du complot. Le chanteur commence ainsi « Notre foyer est devenu un champ de mort, un viseur pointe mon cœur, sans aucun recours et il n’y a personne à la barre, le feu de l’Enfer, vous me désintégrez, tué par les drones ». Des propos cohérents avec les thématiques déjà bien connues de Drones. Le chanteur de Muse l’annonce : Nous ne sommes en sécurité nul part, pris au piège partout.

Muse : Reapers, retour sur les paroles de la chanson

Il lance alors le refrain « Vous dirigez avec des mensonges et des duperies, le monde est de votre côté, vous avez la CIA, tout ce que vous avez fait c’est brutaliser, Drones ! ». Le deuxième couplet débute sans perdre de temps « La guerre, la guerre est passé à la vitesse supérieure, je ne pense pas pouvoir supporter la vérité, je ne suis qu’un pion, et nous sommes tous sacrifiables, incidemment, électroniquement effacés par vos drones ! ». Le protagoniste de Drones se rend compte qu’il n’est rien, guidé par des forces dont il ignore tout, excepté leur volonté de faire le mal. Hurlant « Tué par des… Drones ! », Matthew Bellamy attaque ensuite le troisième couplet de la chanson « Vous tuez par télécommande, le monde est de votre côté, vous avez des faucheuses et des hélicos, maintenant je suis radicalisé, vous pouvez courir mais vous n’êtes jamais cachés ». Après un solo magistral Matthew Bellamy conclue la chanson par un avertissement « Voici les drones ! Voici les drones ! ». Vous l'aurez compris, Reapers est un moment crucial dans l'histoire racontée par Drones. Que pensez-vous du texte de la chanson ?

Source : Warner