Mat Bastard sort LOOV, son premier album solo (et c'est une réussite)

Mat Bastard sort son premier album solo
Ecrit par

Il est de retour, plus engagé et énervé que jamais. Quand Mat Bastard décide d'offrir son premier album solo, il ne fait pas les choses à moitié.

"Vendredi je sors mon premier album solo. c'est pas pour la fame , l'argent ou la reconnaissance , j'ai absolument rien à branler de toutes ces merdes. Je peux juste pas rester comme un con et regarder le monde tourner n'importe comment sans rien dire , sans apporter ma vision , sans débattre avec vous. je peux pas me reposer sur mes lauriers sans me remettre en danger. J'ai voulu être encore plus incisif , j'ai pas cherché à plaire , j'assume chaque secondes de ce disque fièrement et suis prêt à en assumer toutes les conséquences". Ca, c'est ce qu'a déclaré Mat Bastard sur sa page Facebook avant la sortie de son premier album. Et clairement, il a annoncé la couleur. LOOV est un disque percutant, engagé et surtout, c'est un disque qui vous fera forcément ressentir quelque chose.

Déjà, le titre d'ouverture est une parfaite représentation de l'opus et de son interprète. "Wild", c'est le qualificatif le plus plus approprié pour définir Mat Bastard (et pour l'avoir vu sur scène à la Maroquinerie, on insiste bien). D'ailleurs, il le dit lui-même : "Je suis ce que je suis". Si vous avez été dévastés par l'annonce de la séparation de Skip The Use, vous ne le serez plus longtemps. Parce que pour travailler ce disque, il s'est entouré de ses amis d'enfance, - aussi dingues et créatifs que lui. Traduction, ça vaut le détour.

Ce disque éclectique est un condensé de tout ce qui a construit l'artiste que vous connaissez aujourd'hui. A cela, ajoutez ses récentes découvertes et coups de coeur. Résultat, c'est rock (en même temps, venant de lui, on n'en n'attendait pas moins) et incisif. Rosemary (qui est -selon lui- une chanson à écouter la plage) nous ramène à l'ère du rock des années 50 - en plus énervé, on vous rassure. Avec Honeslty, les fans de la formation devraient être ravis. Le Mat Bastard engagé que l'on a toujours connu est bien là et il le prouve avec Stand As One - véritable hymne à l'unité.

Evidemment, il y a More Than Friends (ft. A-VOX) que l'on ne présente plus. C'est toujours aussi efficace, toujours aussi dansant. Si vous prévoyez d'aller le voir en festival cet été, vous ne serez pas déçus. Avec des titres comme Stay Close To Me, Vivre Mieux (notez qu'il y a un titre en français !) ou encore Shout, il devrait vous mettre à l'envers - et ce n'est pas peu de le dire. Mat Bastard a su mêler différents genres et différents styles pour en faire un disque homogène où rock, rap, électro et touches de reggae cohabitent. On vous le répète, ce n'est pas parce que Skip The use n'est plus qu'il faut faire l'impasse. Ou alors, vous feriez une grave erreur.

A retenir
  • Dark light
  • Stand As One
  • Stay Close To Me
  • Grave of Broken Dreams
  • Honestly
  • More Than Friends
Source : Virgin Radio, Facebook Mat Bastard - Crédit : Star are underground