Martin Solveig en 10 chansons essentielles pour se préparer à Electroshock 

Ecrit par

Avant de découvrir Martin Solveig sur la scène d'Electroshock Strasbourg le 27 janvier, petit retour sur 10 de ses meilleures chansons.

Martin Solveig a rejoint le line up d'Electroshock il y a une dizaine de jours et c'est une excellente nouvelle ! C'est la première fois que le DJ français est à l'affiche de la plus grosse soirée electro de France et c'est un véritable honneur pour Virgin Radio que de le voir monter sur la scène du Zenith de Strasbourg ce vendredi 27 janvier. Membre éminent de la french touch, le DJ s'est fait plus discret ces dernières années mais il a encore beaucoup à offrir. Martin Solveig s'est souvent fait rare dans les médias, ayant toujours expliqué préféré laisser sa musique parler pour lui. C'est dans cet esprit qu'on vous propose de (re)découvrir 10 chansons essentielles de la discographie du français. De quoi vous préparer à son set pour Electroshock Strasbourg.

Madan - remix de Salif Keita ( 2003)

Il y a 14 ans Martin Solveig dévoilait un premier single, d'une efficacité folle, remix de la chanson Madan de Salif Keita. Revisitée à la sauce house, le tube est une perle d'electro world music, sorte d'ancêtre du Djon Maya Maï de Synapson ( feat Victor Démé).

Everybody ( 2005 )

En 2005 sort l'album Hedonist, deuxième opus de Martin Solveig sur lequel apparaît Everybody, le single principal. Une chanson devenue culte, à ne pas confondre avec le "everybody dance now" extrait de Rock This Party, chanson de... Bob Sinclar !

Jealousy (2006 )

Toujours sur Hedonist et toujours avec Lee Fields en chanteur principal, on trouve cette chanson qui se classera 1ère du top France Club 40 (classement des nouveautés passant en boîte de nuit). Un classique d'entre tous les classiques !

Something Better (2007 )

L'un des meilleurs singles d'Hedonist est sans aucun doute ce Something Better où Martin Solveig confirme son goût pour les voix soul et ses attraits pour la funk. Le chanteur Jay Sebag deviendra d'ailleurs l'un de ses plus fidèles collaborateurs.

I Want You (2008)

I Want You, extrait du troisième album de Martin Solveig C'est La Vie est une chanson au swag complètement fou à l'image de son clip qui met en scène l'actrice Alice Taglioni dans un rôle totalement déjanté. Pas de doute, on le veut ce Martin Solveig !

Boys and Girls feat Dragonette ( 2009 )

Boys and Girls est la chanson bonus de la réédition de C'est La Vie et marque le début de la collaboration fructueuse entre Martin Solveig et la candienne Martina Sorbara du duo Dragonette. La chanson est associée à la resortie du parfum Ma Dame de Jean Paul Gaultier, le clip est tourné dans les ateliers de couture de ce dernier.

Hello feat Dragonette (2010)

Hello est probablement la chanson la plus populaire de Martin Solveig, classé un peu partout à l'international ( n°1 du Billboard Hot Dance) et son clip a été vu plus de 64 millions de fois sur YouTube. Il met en scène le DJ opposé à Bob Sinclar dans une folle partie de tennis commenté par Nelson Monfort. Une chanson où le magicien de la french touch se la joue plus pop que jamais.

Ready 2 Go feat Kele Okereke (2011)

S'il y a bien un artiste que l'on imaginait pas en featuring d'un morceau de Martin Solveig, c'est bien le chanteur de Bloc Party. La rencontre de leurs deux mondes fonctionnent pourtant à merveille sur cette chanson aux inspirations dubstep. Le clip a été tourné pendant la mi temps d'un match de l'équipe de France, confirmant le goût de Solveig pour le sport.

Intoxicated feat GTA (2015)

Depuis Smash (sorti en 2011), le nouvel opus de Martin Solveig se fait attendre mais Martin Solveig continue de délivrer de temps à autres quelques nouveaux tubes. C'est le cas de ce très efficace Intoxicated enregistré avec le duo de Miami, GTA.

Do It Right feat Tkay Maidza ( 2016)

C'est l'une des dernières chansons en date de Martin Solveig, elle est sortie au cœur de l'été 2016 et on est prêt à parier que vous allez tous danser passionnément lorsque le DJ la jouera lors de l'édition 2017 d'Electroshock à Strasbourg !