Main Square Festival 2018 : Un air rétro avec Jamiroquaï (REPORT)

Ecrit par

Avant OrelSan et Justice, c'est Jamiroquaï qui s'est lancé sur la Main Stage du Main Square Festival. Et évidemment, il a mis le feu au festival.  

On ne vous présentera pas Jamiroquaï, sa carrière n'est plus à prouver. S'il était à Musilac l'an passé, l'artiste britannique s'est offert une nouvelle virée en France mais cette fois, à Arras. Celui qui est capable de faire régner une ambiance rétro grâce à ses hits old school et groovy est aussi venu présenter les titres issus de Automaton, sorti en 2017. Et évidemment, c'était un carton plein

Merci @jamiroquaihq pour ce fabuleux show ???? ???? : @nickoguihal #MSF2018

Une publication partagée par Main Square Festival (@mainsquarefestival) le

Ils sont des milliers pressés devant la Main Stage lorsque Jamiroquaï, tout de blanc vêtu (ou presque) arrive sur scène. Arborant son mythique casque lumineux, le britannique met l'ambiance d'emblée avec son groove incomparable. Dans la foule on se déhanche dès le premier morceau mais, soyons honnêtes, rien n'équivaut l'euphorie ambiante lorsqu'il joue des classiques comme Cosmic Girl ou Little L - on a tous dansé sur du Jamiroquaï au moins une fois dans notre vie. 

Livrant un show calibré, Jamiroquaï tient la foule du premier au dernier morceau (même si, entre temps, Justice s'empare de la scène Green Room). Côté titres, les festivaliers ont pu apprécier ou You Give Me Something, Shake It On ou encore Light Years, de quoi passé une excellente fin de week-end. Si les plus âgés profitent de morceaux qu'ils connaissent par coeur, les plus jeunes découvre, se contentant de danser. Comme le fait Indochine par exemple, Jamiroquaï peut se vanter de faire bouger les plus grands comme les plus petits. Et ça, c'est la classe. 

Source : Instagram Main Square, Virgin Radio  - Crédit : JohnnySlowhand, http://www.deviantart.com/