Main Square Festival 2014 : Jack Johnson en interview vidéo

Ecrit par

Hier, Jack Johnson a enchanté notre début de soirée au Main Square Festival d'Arras. Voici son interview vidéo sur VirginRadio.fr

C'est durant le troisième jour du Main Square Festival 2014 que Jack Johnson et ses musiciens ont posé leurs affaires en terre nordiste pour un set de plus d'une heure en pleine citadelle d'Arras. Pour l'occasion, la scène principale l'a particulièrement bien accueilli malgré la menace continuelle de la pluie qui pesait sur le festival. Au micro de Virgin Radio, Jack Johnson évoque sa recette infaillible pour passer entre les gouttes. « Parfois on joue une chanson et la magie opère, le Soleil sort des nuages. Mais ça n'arrive qu'une fois sur deux donc ce n'est pas vraiment de la magie, c'est une coïncidence. » Entre Jack Johnson et la France, c'est une belle histoire d'amour. « Je suis venu faire des films de surf ici. Et quand on avait 22 ans avec ma femme, on est venus dans les années 1990. On a loué un van et on a vécu en France pendant un ou deux mois. On est revenus quelques années plus tard pour notre lune de miel. »

A lire aussiImagine Dragons en grande forme au Main Square Festival 2014Woodkid fait exploser le Main Square Festival 2014Stromae, roi du Main Square Festival 2014James Arthur : Le Main Square Festival 2014 tombe amoureux

Main Square Festival 2014 : Jack Johnson en interview vidéo
Main Square Festival 2014 : Jack Johnson en interview vidéo

Car en plus d'être un chanteur pop-folk charmeur, Alex Johnson est aussi surfeur. Une belle combinaison, n'est-ce pas ? « A la maison je fais du surf tous les jours. Je ne fais pas vraiment d'autre exercice. Quand je pars en tournée généralement je prends du poids et quand je rentre à la maison, je reprends forme grâce au surf. Le surf c'est tout ce que je sais faire. » Et sinon, Alex, tu as un souvenir de scène spécifique ? « Une fois on a joué dans un amphithéâtre romain. La journée a été magnifique et les enfants jouaient avec des épées en bois. À la fin, les spectateurs nous ont lancé les coussins sur lesquels ils étaient assis. Et comme on aime bien la compétition dans le groupe, c'est parti en bataille de coussins. C'était énorme. »