Madonna : Reine de la provoc' une stratégie gagnante ?

Ecrit par

Ah Madonna... cette semaine, elle aura dompté l'actualité, rendant fous les internautes. Depuis la sortie de Rebel Heart, la Madone est le centre de l'attention et cette stratégie semble payer. Explications sur VirginRadio.fr.

Avec Rebel Heart, Madonna a signé son retour sur la scène musicale. Malheureusement, l'album a subi un leak conséquent avant sa sortie ce qui, avouons-le, n'était pas pour le servir. Mais impossible n'est pas Madonna, la star ne s'est pas dégonflé et tout misé sur une communication en béton. Par exemple, elle a choisi de sortir le clip de Living For Love en avant première sur Snapchat. En quelques heures, l'information a fait le tour du net et le buzz était créé. De nos jours, faire le buzz (qu'il soit bon ou mauvais) est capital pour les artistes. Pour Madonna, la provocation est un art et clairement, cela lui a toujours servi. Après, il ne faut pas confondre buzz et provocation : L'utilisation de Snapchat n'était en rien une provocation, simplement une stratégie de communication bien huilée. Mais ce qu'il faut retenir, c'est que Madonna a compris les bases du métier : pour que ça marche, il faut faire parler de soi.

Autre exemple de buzz, sa chute aux Brit Awards. Là aussi, il n'est pas question d'une quelconque provocation, la chanteuse a été victime de son costume. Seulement, VirginRadio,fr l'avait déjà souligné, cette chute l'a fait ressortir gagnante dans la mesure où tous les regards furent braqués sur elle. De cette soirée, tout le monde aura retenu que la Madone a chuté et rien que pour ça, elle peut être sacrée grande gagnante des Brit Awards devant Sam Smith.

Après la stratégie des réseaux sociaux éphémère et celle du bad buzz, Madonna choisi de revenir à ses classiques avec la stratégie de la provocation. Pas plus tard que le week end dernier, elle embrassait langoureusement Drake sur la scène de Coachella et ne s'est pas gênée pour faire taire les critiques qui ont ensuite fusées sur le net. Via Instagram (par exemple), elle notamment posté "Si tu ne m'aimes pas mais que tu continue de regarder ce que je fais, tu es une fan, Bitch". Charmant. Mais pourtant, c'est vrai. Madonna a toujours eu un penchant pour la provocation regardons les choses en face, on l'aime pour ça. On l'aime parce qu'elle ose, parce que se fiche de ce que les gens pensent et surtout, parce qu'elle assume.

Madonna : Reine de la provoc' une stratégie gagnante ?

Cette tactique paie dans la mesure où sa carrière est loin d'être terminée. Comme n'importe quelle star des années 80, elle aurait pu finir dans les tiroirs et ne plus exister. Seulement, ce n'est pas le cas. Qu'importe la génération, tout le monde connait Like A Virgin, Like A Prayer, Holiday ou encore Vogue. Tout le monde, sans exception. Alors quand elle porte un tee-shirt "Big As Madonna" sur scène devant des milliers de festivaliers, on se dit que le personnage est bien là, qu'il n'a pas changé. Preuve que sa provocation fonctionne, les ventes de Rebel Heart ont augmenté depuis Coachella. Autrement dit, elle a gagné, encore une fois. Que pensez-vous de cette tactique ?