Les Jonas Brothers enflamment l'AccorHotels Arena pour le dernier concert du Happiness Begins Tour

Ecrit par

Dix ans après leur dernier passage en France, les Jonas Brothers ont investi l'AccorHotels Arena pour un show calibré. 

Paris a vibré au rythme des concerts ce week-end (Madonna au Grand Rex, DJ Snake à la Paris Défense Arena...) mais à l'AccorHotels Arena, des milliers de personnes s'étaient données rendez-vous pour l'ultime concert du Happiness Begins Tour des Jonas Brothers. Le trio américain a livré près plus de 70 concerts avant de poser ses valises dans la capitale et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ont achevé cette tournée en apothéose. Il est un peu plus de 21h lorsque Joe, Kevin et Nick arrivent sur scène avec Rollercoaster, issu de leur dernier album. Ils enchaînent avec S.O.S qui, inévitablement, ramène les fans plus de 10 ans arrière. Toute l'arène hurle les paroles (sans surprise) et les Jonas Brothers se laissent porter par l'engouement de leur public.

Venus défendre l'album qui a marqué leur retour dans les charts, les trois frères enchaînent avec Cool. Pendant plus d'une heure et demie, les Jonas Brothers jonglent parfaitement entre anciens hit et nouveaux morceaux. le petit bonus ? La reprise de Jealous (signée Nick Jonas) mais aussi Cake By The Ocean. Parfaitement calibré, le show éblouit les fans : confettis, effets pyrotechniques (sur Burnin' Up)... les Jonas n'ont pas lésiné sur les moyens.

Ils traversent la salle pour mieux se rapprocher de leur public mais surtout, pour offrir un medley parfait : ceux qui étaient là pour leur dernier concert en France ont été replongés directement en 2010 - et ça tombe bien, on est justement là pour ça. L'explosion viendra sur Year 3000 (reprise de Busted) et sur Sucker qui marquera la fin du concert.

Avec ce show à l'américaine parfait, les Jonas Brothers ont offert un petit retour en arrière à leurs fans tout en entamant un nouveau chapitre : "Ce n'est que le début !", promettent-ils aux fans. Après cette tournée incroyable, le trio va prendre des vacances (bien méritées) et nous revenir plus puissant que jamais.

Source : Virgin Radio, twitter  - Crédit : Harper's Bazaar