Les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire : 3 saisons en tout sont prévues

Ecrit par

Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire est incontestablement LA série de ce début d’année à ne pas manquer, et bonne nouvelle, 3 saisons en tout du show sont prévues par ses créateurs !

Après avoir binge watcher la nouvelle série Netflix Les Désastreuses Aventures des orphelins de Baudelaire, on peut vous dire qu’on attend déjà avec impatience la saison 2. Le show est une adaptation de la saga littéraire de Lemony Snicket publiée entre 1999 et 2006 en treize tomes. Il relate la triste vie de Violette, Klaus et Prunille qui n’est qu’une succession de malchances depuis la tragique mort de leurs parents dans un incendie. Les trois enfants se retrouvent sans cesse poursuivis par le redoutable Comte Olaf qui veut récupérer leur immense fortune, mais dotés d’une grande intelligence, ils réussissent (presque) toujours à s’en sortir. La saison 1 de huit épisodes se dévore en un rien de temps, portée par un univers qui joue avec justesse la carte de l’absurdité et du théâtral avec un Neil Patrick Harris en Comte Olaf au sommet. Si le renouvellement de la série n’est pas encore officiel, ses créateurs commencent d’ores et déjà à se pencher dessus et prévoit même trois saisons en tout !

Les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire : 3 saisons en tout sont prévues

Le co-scénariste en a dit un peu plus lors d’une interview accordée à Entertainment Weekly : « Je suis en plein dans la saison 2 (…) j’espère que nous pourrons aller jusqu’à la saison 3 que nous essayons de filmer le plus rapidement possible, compte tenue la vitesse à laquelle les enfants grandissent. » La saison 2 devrait compter en tout dix épisodes (soit deux de plus que pour la saison 1) qui relateraient l’intrigue des cinq tomes suivant, jusqu’au livre 9 La Fête Féroce. La saison 3 reprendra logiquement les quatre derniers tomes. Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire ne devrait pas tirer sur la corde et continuer le tournage au delà de l’histoire des bouquins. Par pitié non.

Crédit : Netflix