Les Anti-Nobel, 100 orgasmes par jour et un troisième sein pour repousser les hommes (Zoom A Zazoun)

Ecrit par

Comme chaque soir, notre cher Zazoun passe le meilleur de l'actualité au crible, histoire que vous puissiez briller à la machine à café le lendemain. Ce soir, il nous gâte ! Découvrez le tout sur VirginRdio.fr.

Il est 21h et l'équipe d'Enora le soir est en place. On commence tout de suite avec un petit condensé de l'actualité. Au programme de ce soir, le meilleur des études les plus farfelues jamais menées, un homme atteint du syndrome de l'excitation persistante (oui oui) enfin une femme déterminée à repousser les hommes. Alors sans plus attendre, VirginRadio.fr vous explique le tout point par point.

A lire aussiEnora le Soir : Beyoncé, Jay Z...Les scoops qui ont marqué l'été (Zoom A Zazoun)Quand les footballeurs luttent contre l'homophobie (Zoom de Zazoun)Casimir fête ses 40 ans, retour sur les séries vintage (Zoom A Zazoun)

Les travaux de recherche les plus dingues

Avant toute chose, savez-vous ce que sont les IG Nobels ? Cette cérémonie récompense tout simplement les travaux qui, bien que drôles, ne sont pas révolutionnaires pour la Science. Le 18 septembre dernier se tenait à Harvard la 24ème édition de cette cérémonie particulière et parmi les études les plus dingues, certaines méritent tout de même d'être relevées. Ainsi, une étude sino- Canadienne a remporté l'IG Nobel de la neuro-science puisqu'elle s'est penchée sur la réaction du cerveau humain lorsqu'un individu vois le visage de Jesus du pain grillé, rien que ça !

Les Anti-Nobel, 100 orgasmes par jour et un troisième sein pour repousser les hommes (Zoom A Zazoun)
Quand 100 orgasmes par jour ruinent une vie

La vie de Dale Decker a viré au cauchemar en 2012 quand il s'est blessé à la colonne vertébrale. Sur le chemin de l'hôpital, il éjacule pas moins de cinq fois sans raison. Si on lui diagnostique une hernie discale, le médecin qui l'ausculte lui apprend qu'il est atteint du "syndrome d'excitation génitale persistante". Voilà comment depuis près de deux ans, Dale Decker n'a absolument aucun contrôle sur ses érections, allant parfois jusqu'à 100 orgasmes par jour. Bien sûr, il décrit cette situation comme "horrible et dégoutante" et la maladie influe sur son quotidien. Impossible pour lui d'avoir une activité professionnelle, vous imaginez bien. Si au départ, cela peut faire sourire, le syndrome reste tout de même handicapant au point qu'une patiente atteinte s'est suicidée en 2012.

Un troisième sein pour repousser les hommes ?

A 21 ans, une Américaine originaire de Floride se serait fait implanter un troisième sein, histoire de repousser la gent masculine. Si elle avoue que plus de 50 médecins ont refusé sa demande, elle tout de même fini par en trouver un qui accepte de lui implanter le sein qu'elle voulait tant. La raison ? "Etre moins attirante auprès des hommes" et ne "plus sortir avec eux". La jeune femme aurait déboursé 20 000 dollars (16 000 euros) pour son opération. Si elle affirme que toute cette histoire est vraie, le site Américain snopes.com (dont la spécialité est de vérifier les rumeurs) affirme que tout cela est faux. Alors, qui faut-il croire ? Quelle info vous a le plus marqué aujourd'hui ?

Source : atlantico, twitter/jasmineTrivedine