Le père de Britney Spears se retire de sa tutelle, qu'est-ce que cela signifie ?

Ecrit par

Coup de tonnerre dans l'affaire qui passionne le monde entier depuis plusieurs mois. 

Il y a quelques mois, la sortie de Framing Britney Spears révélait au monde entier le triste destin de Britney Spears, sous la tutelle de son père depuis 2008. Disponible sur Amazon Prime Vidéo, le projet tente d'explorer la relation vicieuse et intéressée qu'entretient le père de la chanteuse avec sa riche et célèbre fille et met également en avant les nombreux méfaits de l'exposition à outrance. Un problème que connaît bien le princesse de la Pop, devenue célèbre à l'âge de 17 ans avec la sortie de son tube Baby One More Time. Ces derniers mois, plusieurs sources ont découvert que Britney Spears était totalement prisonnière de l'emprise de son père. Ce dernier, décrit comme un personnage cruel et vénal, est à l'origine de toutes les décisions liées aux finances, à la carrière mais aussi à la vie personnelle de sa fille. Une situation intolérable pour la chanteuse de 39 ans qui témoignait il y a quelques semaines devant le tribunal de Los Angeles pour la levée de sa tutelle.

Si depuis, la chanteuse aux millions d'albums vendus a été autorisée à choisir elle-même l'avocat qui pourra défendre son cas -il s'agira de Mathew Rosengart- elle continuait à demeurer toujours sous la tutelle de son père. Du moins, jusqu'à l'annonce faite ce vendredi 13 août qui précise que Jamie Spears renonce à la tutelle de la star, et donc cessera de contrôler sa vie et son portefeuille. Les avocats de ce dernier ont notamment précisé qu'il souhaitait "travailler avec la cour et le nouvel avocat de sa fille pour préparer une transition en douceur vers un nouveau tuteur". Une excellente nouvelle pour Britney Spears dont l'avocat a tenu à s'exprimer à la suite de cette annonce : "Nous sommes heureux que M. Spears et son avocat aient aujourd’hui admis dans un document juridique qu’il devait être retiré. Justice est faite pour Britney".

Si la fin de treize ans de tutelle semble proche pour la princesse de la Pop, cette dernière souhaiterait désormais avoir un compte-rendu de cette décennie de travail pour laquelle elle n'aurait pas vu la couleur de son argent. Son avocat et elle-même promettent d'ailleurs de "continuer notre enquête énergique sur le comportement de M. Spears, et d’autres, ces treize dernières années, pendant qu’il récoltait des millions de dollars des biens de sa fille". Une affaire qui semble donc loin d'être terminée et qui pourrait bien se disputer en public. De son côté, l'équipe de Jamie Spears à précisé que "Si les gens étaient au courant de tous les faits de la vie personnelle de Mme Spears, pas seulement les hauts mais aussi les bas, tous les problèmes de santé mentale et d’addiction qui l’ont affectée, et tous les défis de la tutelle, ils feraient l’éloge de M. Spears pour le travail qu’il a fait, ils ne le vilipenderaient pas". Des propos qui ne devraient pas vraiment convaincre les fans de la star, déterminés à libérer leur idole. Bien décidée à mettre fin à cette longue période de tutelle, Britney Spears devrait rapidement être fixée sur son sort puisqu'elle aura la réponse à sa requête le 29 septembre prochain. En charge du dossier depuis le début de l'affaire, la juge Brenda Penny décidera donc si un nouveau tuteur continuera, ou pas, à avoir le contrôle sur les biens de la chanteuse estimés à 60 millions de dollars.

Crédit : abaca