Le maquillage tribal, tendance des festivals de l'été ? (Tendance de Bak)

Ecrit par

C'est la tendance qu'on nous annonce sur tous les festivals de l'été, le maquillage tribal pourrait s'inviter partout en France. On en parle dans la Tendance de Bak chez Enora le Soir.

Ils étaient déjà à Coachella aux États-Unis il y a quelques semaines, les maquillages tribaux sont une des nouvelles tendances des festivals. On devrait les retrouver un peu partout en France pour nous faire vivre les festivals de l'été plus intensément et en couleurs ! Avec le retour du body-painting que la Tendance de Bak a évoqué il y a quelques jours dans Enora le Soir, voici une nouvelle forme de peinture sur corps : le maquillage tribal qui semble effectuer une percée et colorer le public des festivals de musique. VirginRadio.fr vous en dit plus sur cette nouvelle tendance.

A lire aussiEnora le Soir : Top 10 des concerts français en 2014 (la tendance de Bak)Enora le Soir : Histoire des prénoms en France (la tendance de Bak)oPhone, le smartphone enverra des odeurs dès 2015 (Tendance de Bak)Sexe : Les blondes sont meilleures que les brunes au lit ? (Tendance de Bak)

Le maquillage tribal, tendance des festivals de l'été ? (Tendance de Bak) - photo
Le maquillage tribal, tendance des festivals de l'été ? (Tendance de Bak) - photo
Le maquillage tribal, tendance des festivals de l'été ? (Tendance de Bak) - photo
Le maquillage tribal, tendance des festivals de l'été ? (Tendance de Bak) - photo
Le maquillage tribal, tendance des festivals de l'été ? (Tendance de Bak) - photo

Quand Lily Allen a dévoilé le clip de Sheezus, nous l'avons découverte avec un maquillage de ce type qui évoluait au fil de la vidéo pour un effet particulièrement réussi. Cet été, il est possible que nous voyons encore plus de « tribal make-up ». Le Nouvel Observateur a posé des questions à certains des amateurs de ces maquillages colorés, une « manière de prendre une nouvelle identité tout en étant facilement repérable ». Et vous, serez-vous adeptes de ce genre de maquillage pour les festivals de l'été ?

Source : Nouvel Observateur