Lady Gaga : Joanne, un bel album mineur (critique) 

Ecrit par

Joanne, le cinquième opus de Lady Gaga est enfin disponible. Un album qui ne fera peut-être pas date dans la carrière de la chanteuse mais qui cache quelques belles pépites.

Joanne, album tant attendu de Lady Gaga est enfin disponible dans les bacs, en téléchargement légal et sur vos plateformes de streaming musical préférées. Un cinquième opus qui a déjà fait couler beaucoup d'encre depuis l'annonce de sa sortie. De celui-ci on savait donc qu'il avait été produit par une solide équipe avec en tête Mark Ronson, Josh Homme (Queen of The Stone Age) et Kevin Parker ( Tame Impala). Les premiers singles dévoilés, Perfect Illusion et A-Yo, laissaient entrevoir un album aux accents plus rock que ce à quoi avaient été habitués les little monsters jusqu'ici. Lady Gaga n'est jamais là où on l'attend, après deux brillants albums la consacrant en diva pop (The Fame / Born This Way), un album plus ronronnant (ArtPop ) et un album de jazz avec la pointure Tony Benett (Cheek to Cheek).

Joanne est un bel album, bien produit ( Mark Ronson n'a plus à faire sa réputation après son disque de diamant pour Uptown Funk), bien interprété (la voix de Lady Gaga n'avait jamais été aussi bien mise en valeur) et bien écrit (la chanteuse a visiblement mis beaucoup beaucoup d'elle même dans les paroles). Mais si l'album est bien exécuté, il lui manque de vraies fulgurances, des tubes de la dimension de Bad Romance ou Born This Way. Perfect Illusion et son casting all star ne constituent pas la chanson la plus percutante de l'album, A-Yo aurait ainsi gagné à sortir en premier. Mais même ce single plus catchy n'est pas tout à fait à la hauteur de la Lady Gaga d'antan. Les vraies pépites de l'album se trouvent finalement du côté de chansons qui la jouent profil bas. On est ainsi plus touché par son très beau duo avec Florence Welch ( Florence and The Machine) sur Hey Girl et la très émouvante Joanne dédiée à sa tante décédée.

Quant à la pop pure, difficile de la dénicher sur cet album si ce n'est sur Dancin' In Circles. Pour le reste Joanne n'est pas l'album de country décrié par certains mais plutôt une collection d'honnêtes morceaux de rock FM (John Wayne, Come to Mama), sympas mais anecdotiques. Dans le genre c'est Diamond Heart, marqué par la patte de Josh Homme, qui sort du lot, dommage que le reste ne suive pas. "I'm not flawless but I got a diamond heart" * nous prévient la chanteuse dans ce titre introductif. Impossible alors de ne pas souligner le courage de Lady Gaga qui, en explorant de nouveaux territoires de sa personnalité musicale sur Joanne, se risque à décevoir sa fan base tout en gardant intact son honnêteté artistique.

* (je ne suis pas parfaite mais j'ai un cœur en diamant)