La légende Sting emporte Musilac (report)

Ecrit par

Pour marquer son deuxième jour, Musilac s'est offert Sting. Et quand la légende rock se frotte au public français, ça fait des étincelles. Report. 

Plus besoin de présenter Sting. Le britannique fait partie de ses artistes qui, qu'on les aime ou pas nous marquent à vie. On a tous fredonné un air de Police, on a tous hurlé Roxane devant Moulin Rouge (quand on est jeune et qu'on n'a pas connu Police). Alors évidemment, Sting est ancré dans le paysage musical. Après la prestation applaudie de Vianney sur la scène Lac, il est clairement arrivé en terrain conquis. Mais ce n'est pas ce qui l'a empêché de livré un concert digne de sa réputation. 

Sting et ses musiciens sur scène
Sting et ses musiciens sur scène
Musilac 2017 - Sting emporte Musilac
Sting et ses musiciens sur scène
Musilac 2017 - La légende Sting emporte Aix les Bains
Sting et ses musiciens sur scène

Lorsqu'il entre en scène, Sting salue la foule dans un français parfait. Devant lui, des milliers de personnes sont entassées devant la scène. Tous sont venus l'applaudir et ce que l'on retient, c'est la diversité du public : les plus  âgés sont venus écouter le meilleur de Police et les plus jeunes, eux, attendent ses succès les plus récents. D'ailleurs, Sting n'est pas seulement venu au nom de la nostalgie : il a un album à défendre. Sorti en 2016, 57TH & 9TH s'était fait une jolie place dans les charts. 

Jonglant entre les succès de Police (Synchronicity II, Message in a bottle, Spirits in the Material World ou encore Walking On The Moon) et ses propres morceaux (Englishman in New York, Can't Stop Thinking About You), Sting offre un show à la hauteur de sa réputation : c'est rock, énergique, brut et en même temps, c'est généreux. Quand on le voit comme ça, au milieu de la scène avec sa seule guitare et un T-shirt, Sting a l'air tellement normal qu'il pourrait se fondre dans la masse. Pourtant, c'est une légende - une vraie légende. Parce qu'il n'est pas seul en scène, il a pris soin de nous présenter son groupe (notez que son fils en fait partie et qu'il semble aussi doué que son père). 

Pendant une heure trente, il tient la foule comme personne. Et le plus beau, c'est qu'il n'y avait que les quelques milliers de personnes éparpillées partout sur le site du festival. Sur le lac, ce sont des dizaines de bateaux qui s'amassent pour suivre le concert. Bref, Sting aura su donner un concert qui, nous en sommes sûrs, laissera un souvenir impérissable à Aix-Les-Bains. 

Source : Twitter, Virgin Radio


1 commentaire
  • On vous aime bien hein, mais "seul avec sa guitare" c'est un bassiste. Donc "seul avec sa basse" serai mieux.