La La Land : 4 comédies musicales à (re)voir pour prolonger la magie

Ecrit par

La La Land sort sur les écrans le 25 janvier, pour l'occasion on vous propose de (re)découvrir quelques grandes comédies musicales qui ont marqué l'histoire du cinéma.

La La Land, hymne à la vie et à l'art signé Damien Chazelle sort ce mercredi 25 janvier en salles. Il est précédé par une réputation plus qu'élogieuse, une cohorte de prix et un record de nominations aux Oscars (14 soit autant que Titanic et Eve). Les superlatifs dithyrambiques qui accompagnent le film ne sont pas volés, La La Land est sans conteste un très beau film, et une superbe bulle d'oxygène par temps de morosité. Le film constitue un hommage énamouré au jazz et à la comédie musicale. Histoire de prolonger la magie, la rédaction de VirginRadio.fr vous propose de (re)découvrir quelques unes des comédies musicales les plus marquantes de l'histoire du cinéma.

Chantons Sous La Pluie ( Stanley Donen et Gene Kelly, 1952)

Impossible en voyant La La Land de ne pas penser à ce classique du cinéma et meilleure comédie musicale de tous les temps. L'histoire raconte la naissance d'une romance entre la star du cinéma Don Lockwood ( Gene Kelly) et une jeune danseuses méconnue Kathy ( Debbie Reynolds) à l'époque de la naissance du cinéma parlant. Le film contient une séquence culte intitulée "Brodway Melody" qui semble avoir beaucoup inspiré Chazelle pour le sublime final de son La La Land. Aucun Oscar pour Singing In The Rain qui n'aura pas eu besoin de la validation de ses pairs pour accéder au rang d'oeuvre culte. Un film à voir absolument car il cache bien plus de trésors de musical que le numéro devenu le plus célèbre où Gene Kelly chante sous la pluie !

Tous en Scène ( Vincente Minelli, 1953)

Le film de Vincente Minelli partage de nombreux points communs avec Chantons Sous La Pluie, même scénaristes, la présence de Cyd Charisse, une histoire centrée sur l'univers du spectacle... Dans Tous en scène Tony Hunter (Fred Astair) star de la comédie musicale tente un comeback dans une pièce où il jouera au côté d'une danseuse classique, Gabrielle Gerard ( Cyd Charisse). L'entente entre les deux partenaires est catastrophique. Le jeu de jambes de Cyd Charisse (qui lui vaudra le surnom "The Legs") et les pas de Fred Astaire donneront naissance à des numéros de danse exceptionnels !

Les Parapluies de Cherbourg (Jacques Demy, 1964)

De Jacques Demy on aurait pu aussi retenir Les Demoiselles de Rochefort ou le merveilleux Peau d'Ane mais Les Parapluies de Cherbourg tient une place particulière dans l'histoire de la comédie musicale. Le film est " enchanté" c'est à dire qu'aucun dialogue n'est parlé et que les acteurs chantent pendant tout le film. C'est aussi le premier grand rôle de Catherine Deneuve ( 20 ans à l'époque). Un film d'une beauté et d'une tristesse infinie qui conte une romance sous fond de guerre d'Algérie. Palme d'or ultra mérité au festival de Cannes 1964 pour ce film qui cite comme influence... Chantons sous la pluie !

Moulin Rouge ( Baz Lhurmann, 2001)

Le style de Baz Lhurmann n'est pas des plus subtiles mais le réalisateur a eu le mérite de redonner un coup de fouet au genre de la comédie musicale et à le remettre au goût du jour. La bande originale est constituée de reprises et remixes de tubes de Police, David Bowie, Elton John ou encore Phil Collins. Le film marque par son esthétique originale et grandiloquente. Il rencontrera un succès commercial impressionnant qui donnera envie à Hollywood d'investir dans le genre de la comédie musicale. Au menu : une mise en abîme sur la création et la mise en scène.