La cruelle réalité des chansons cultes de Noel

Ecrit par

Noel est passé mais pas la mythique période des fêtes. Pendant encore quelques jours, vous allez entendre toutes ces chansons cultes qui vous bercent (agacent ?) depuis des semaines. Sauf que lorsqu'on y regarde de plus près, on réalise qu'elles ne sont pas si heureuses que ça.

Les chants de Noel sont les pires ennemis des rabat-joies et des cyniques. La raison ? Leur optimisme. Les chants de Noel ont ce pouvoir incompréhensible et parfois irritable de semer la bonne humeur partout et tout le temps. Mettez Jingle Bells par Michael Buble un jour d'affluence dans un grand magasin et étrangement, on est heureux de faire la queue pendant trois heures, simplement parce qu'on peut écouter l'album complet. Oui, les chants de Noel sont la base des fêtes, ils en sont le ciment au point que les playlist nous suivent partout. Pour preuve, All I Want For Christmas Is You a connu un nombre incalculable de versions. Sauf qu'aujourd'hui, MTV donne raison aux rabat-joies. Non, les chants de Noel ne sont pas si joyeux que ça. En vérité, ils seront même cruels de réalisme.

Blue Christmas - Elvis Presley

“Decorations of red on a green Christmas tree / Won’t be the same, dear, if you’re not here with me.” - "Les décorations rouges sur le sapin vert ne seront pas les mêmes, ma chère, si tu n'est pas là avec moi". C'est vrai que Noel tout seul, ce n'est pas ce qui se fait de mieux.

I’ll Be Home For Christmas” – Bing Crosby

"I’ll be home for Christmas / If only in my dreams.” - "je serai à la maison pour Noel mais seulement dans mes rêves" - Et sinon, on pleure quand ?

Christmases When You Were Mine - Taylor Swift

"I’ve been doing fine without you, really / Up until the nights got cold.” - "J'allais bien sans toi. Jusqu'à ce que les nuits se rafraichissent". Le blues des fêtes, un mal partagé par le commun des mortels.

Fairytale of New York” – The Pogues

“It was Christmas Eve, babe / In the drunk tank / An old man said to me / Won’t see another one.” - "C'était le soir de Noel / Dans la cellule de dégrisement/ un veil homme m'a dit/ Que je n'en verrai pas d'autre". Sans commentaire.

Have Yourself A Merry Little Christmas” – Sam Smith (version originale de Judy Garland)

“Through the years we all will be together / If the fates allow / But ’til then we’ll have to muddle through somehow.” - "Au fil des ans, nous serons tous ensemble/ Si le destin le veut/ Mais en attendant, nous devrons trouver un moyen de tenir" - sortez les mouchoirs.

Christmas Will Be Just Another Lonely Day - Brenda Lee

“I had a lonely September, October, November, too / But December is twice as lonely without you.” - J'étais seule en septembre, octobre et en novembre aussi / Mais décembre sans toi, c'est pire". Ce serait bien qu'il revienne.

Did I Make You Cry On Christmas Day ? (Well, You Deserved It)” – Sufjan Stevens

“This time of year you always disappear / You tell me not to call.” - " A ce moment de l'année, tu disparais / Tu me dis de ne pas appeler". Clairement, le titre est pire que les paroles.

Source : MTV.com