La Casa De Papel : La mort violente d'un personnage expliquée par les créateurs de la série

Ecrit par

Attention ! Si vous n'êtes pas à jour dans La Casa de Papel, on vous conseille de passer votre chemin. 

  • ATTENTION, SPOILERS !

Mieux vaut prévenir que guérir : si vous n'avez toujours pas vu les premiers épisodes de la cinquième partie de La Casa de Papel, on vous conseille vivement de quitter cette page.

Beaucoup sont encore sonnés. A la fin du cinquième épisode de la cinquième partie, le mythique personnage de Tokyo s'effondre : blessée par balles à plusieurs reprises, la braqueuse presque invincible se sacrifie pour mieux vaincre Gandia. Ecrit et tourné comme un hommage au personnage, cet épisode marque ainsi la mort (violente) de Tokyo. Mais, comment les scénaristes en sont-ils venus à cette idée ?

"La discussion entre Nairobi et Tokyo est un présage, un fatalisme. En plus, comble du présage, elles parlent de la mort. On estime qu'à ce stade, le spectateur commence d'un côté à se dire : 'ils n'oseraient pas faire ça', mais de l'autre, on leur dit qu'on va dans cette direction", explique ainsi Alex Pina dans le documentaire From Tokyo to Berlin, disponible sur Netflix. De son côté, Javier Gomez Santander estime que le téléspectateur devait être blessé : "On veut que la mort de Tokyo fasse mal. On va vous raconter sa vie, son passé, ses histoires d'amour, ses douleurs et qui elle est vraiment le jour où on la tuera".

Ursula Corbero, elle, trouve cette fin poétique : "La fin de Tokyo est très symbolique. Il y a aussi une morale sous-jacente. Profiter de la vie. Je trouve ça intéressant et ça se ressent dans l'épisode. Et c'est là qu'on voit toutes les vies dont elle a parlé s'assembler. Les vies qu'elle a vécues car le Professeur lui a offert une seconde vie. C'est très beau".

Berlin, Nairobi, Tokyo... la série n'a pas peur de se séparer de ses personnages les plus charismatiques (ça nous rappelle d'ailleurs une certaine Game of Thones...) Qu'en sera t-il à la fin de la série ? Réponse le 3 décembre prochain sur Netflix.

Source : Netflix  - Crédit : Netflix