Justin Bieber rend hommage à Kurt Cobain et irrite les fans de Nirvana

Ecrit par

Justin Bieber a rendu hommage à Kurt Cobain lors de son dernier concert à Seattle en imitant le chanteur, mais sa prestation lui a fait attirer les foudres des fans de Nirvana.

Si l’hommage à Kurt Cobain de Dave Grohl avec les ex-Nirvana et Beck avait fait son petit effet à la soirée des Pré-Grammys 2016, celui de Justin Bieber n’a pas du tout plu aux fans du groupe emblématique de grunge, mais alors du tout. Alors que le chanteur canadien était en concert à Seattle dans le cadre du Purpose Tour, il a voulu profiter de l’occasion pour faire un clin d’œil au défunt chanteur et au mouvement grunge qui est apparu dans la ville américaine dans les années 80. Les cheveux teints en blond, il arborait une chemise à carreaux et un t-shirt à l’effigie du leader de Nirvana. Le jeune artiste a même tenté de recréer la mythique session MTV Unplugged in New York réalisée en 1993 par Kurt Cobain, assis sur un canapé en cuir rouge accompagné uniquement de sa guitare sèche pour chanter Love Yourself en acoustique. Si le public a visiblement apprécié le moment en reprenant en chœur les paroles de la chanson, cette prestation a irrité plus d’un fan de Nirvana. Voici un petit florilège des réactions sur Twitter :

Justin Bieber rend hommage à Kurt Cobain et irrite les fans de Nirvana

La palme de la réaction la plus virulente revient certainement au site américain Consequence of Sound qui a littéralement titré un article « Justin Bieber a déféqué sur la mémoire de Kurt Cobain lors d’un concert hérissant à Seattle », peut-être un poil trop violent, non ? L’interprète de Sorry partageant la même année de naissance que celle de la mort du chanteur de Nirvana, des internautes s’étaient déjà amusés du fait que « 1994 a été la pire des année, Kurt Cobain est mort et Justin Bieber est né. »Justin Bieber qui est en tête des nominations des Disney Music Awards 2016 y réfléchira à deux fois lorsqu'il réessaiera d'imiter une idole aussi emblématique qu'est Kurt Cobain.

Source : Consequence of Sound - Crédit : Online Trends