Julien Doré fête dignement les quinze ans de Musilac (report)

Ecrit par

Quand Julien Doré passe quelque part, le plus souvent, on le sait. Hier soir, le chanteur était sur la scène de Musilac et clairement, on pouvait entendre la foule hurler depuis l'autre bout du site. Pas de doute, il était en terrain conquis. 

Actuellement en pleine tournée pour défendre son dernier album, Julien Doré a fait un détour par Aix-Les bains. Et comme toujours, il a livré un concert majestueux. Julien Doré, c’est un peu l’artiste qui nous apaise tous. Il est doué, il écrit bien et son dernier album est probablement un remède efficace contre la déprime ambiante. Avec Esperluette, le chanteur a su affirmer ses choix musicaux et artistiques, nous entrainant dans son univers si particulier et singulier. 

Dès son arrivée sur scène, les festivaliers sont transportés. Il commence par Le Lac (premier single remarqué issu de son dernier album) et évidemment, tout le monde fredonne les paroles. Quand vient le refrain, le chanteur va même jusqu'à s'effacer, laissant la foule donner de la voix. Dans le public, on brandit des pancartes (certaines faisant même échos au clip avec Pamela Anderson) et on danse comme si personne ne regardait. Parce que même si Julien Doré fait partie de ces artistes qui dégagent une certaine mélancolie, ses morceaux sont incroyablement efficaces et dansants. Quand Vient Coco Câline un peu plus tard, l'histoire se répète. Les quelques milliers (rappelons que le festival affichait complet pour sa dernière journée) agglutinées dans la scène chantent chaque parole et quand le panda le plus connu de France fait son entrée sur scène, c'est une apothéose. 

Parce qu'il est humble et humain, le chanteur fait une pause, le temps d'observer le public venu l'applaudir : "vous êtes impressionnants", leur lancera t-il. Et c'est vrai. Pourtant, il ne se laisse absolument pas impressionner et enchaine : Kiss Me Forever, Chou Wasabi, Paris Seychelles, Sublime et Silence ou encore On Attendra l'Hiver se succèdent, ne laissant aucun répit à ceux qui sont venus l'applaudir. On savait que Julien Doré était un showman, on savait de quoi il était capable sur scène. Mais pour les quinze ans de Musilac, le chanteur ne pouvait pas faire mieux qu'hier. 

Source : Twitter, Virgin Radio