"Je ne suis pas riche" affirme le créateur de Squid Game après l'immense succès de sa série !

Ecrit par

L'homme n'aurait rien touché de plus que le contrat initial voulu par Netflix. 

C'est LA série dont tout le monde parle ! Diffusée depuis seulement quelques semaines sur Netflix, Squid Game fait déjà l'unanimité auprès des abonnés de la plateforme de vidéos à la demande. Pourtant, le programme coréen a eu énormément de mal à s'imposer auprès d'un éventuel producteur. En effet, la série a été imaginée par Dong-hyuk il y a plus de dix ans. Mais ce n'est que l'année dernière que ce projet a finalement été accepté. "Faire de l'histoire de Squid Game une série était une grande aventure. Je savais que ce serait tout ou rien ; soit un chef-d'œuvre, soit un flop total. L'idée derrière ce travail était très expérimentale. Je continuais donc à me demander sans cesse si le public serait convaincu que les personnages risquaient leur vie pour jouer à des jeux d'enfants. Après environ 12 ans, le monde a évolué : des histoires de survie aussi étranges et violentes que celle-ci ont vu le jour. Les jeux de la série sur lesquels les participants devenaient fous s'alignent sur les désirs des gens de toucher le jackpot par le biais de la crypto-monnaie, l'immobilier et les actions. Tant de gens ont donc pu comprendre l'histoire" confiait récemment le créateur du show à The Korean Times. Une aventure qui s'est finalement bien terminée pour la série puisqu'elle est depuis devenue le programme le plus regardé de tous les temps sur Netflix.

Seulement voilà, tandis que les audiences impressionnantes de Squid Game auraient rapporté pas moins de 650 millions de dollars à la plateforme de vidéos à la demande, Dong-hyuk, son créateur, n'aurait pas vraiment profité de ce succès. Du moins, c'est que ce que l'homme affirme dans une récente interview. "Je ne suis pas si riche", explique t-il. "Mais j'en ai assez. J'en ai assez pour mettre de la nourriture sur la table. Et ce n'est pas comme si Netflix me versait un bonus. Netflix m'a payé selon le contrat original." Un cas de figure qui peut paraître totalement dingue quand on connaît le succès de la première saison de la série sud-coréenne mais qui est pourtant bien réel. Alors que certains affirment que le créateur aurait dû mieux négocier son contrat, ce dernier précise qu'il n'était pas dans son état normal lors du tournage de la série. Il aurait même perdu six dents à cause du stress. "C'était physiquement, mentalement et émotionnellement épuisant. Je n'arrêtais pas d'avoir de nouvelles idées et de réviser les épisodes pendant que nous tournions, si bien que la quantité de travail s'est multipliée" explique t-il à propos de cette aventure extraordinaire qui pourrait, peut-être, se prolonger dans une seconde saison. La réponse dans les mois à venir !

Crédit : Netflix