Jain " Je ne m'attendais pas du tout à ces trois nominations aux Victoires de la musique " (interview)

Ecrit par

On a rencontré Jain dans le cadre des European Border Breakers Awards à Groningen ( Pays-Bas) l’occasion de parler de sa victoire aux EBBA 2017 mais aussi de ses nominations aux Victoires de la musique.

On a beaucoup vu Jain en 2016, et cette nouvelle année s’annonce toute aussi palpitante pour la chanteuse. Gagnante française des EBBA 2017, l’artiste succède à ses compatriotes Christine & The Queens, Indila, Woodkid ou encore C2C. Leur point commun ? Ils ont tous, très tôt dans leur carrière, rencontré un succès européen, voir international. Jain s’est donc produite sur la scène du Martiniplaza de Groningen avec une version époustouflante de son tube Come, En attendant de pouvoir découvrir cette performance en vidéo, on vous laisse savourer cette interview qu’elle nous a accordé quelques heures avant la cérémonie. La chanteuse s’est remémorer l’année 2016 et s’est confié sur celle à venir, Victoires de la Musique en tête.

VirginRadio.fr : Alors Jain, qu’est ce que ça fait de représenter la France aux EBBA ?

Jain : “ Je suis très contente de participer à un événement culturel européen. Ça permet de nous recentrer après tout ce qui s’est passé cette année. C’est pas mal de se sentir uni autour d’un thème qui est la musique.”

Est ce que tu rêvais justement de “casser les frontières” ?

“Je rêvais de toucher un public à l’international mais je m’étais jamais dit “bon ben on va conquérir ce pays” (rires) C’était une sorte de fantasme, et puis me retrouver au côté de groupes européens, les rencontrer, c’est une grande chance. Je connaissais déjà les espagnoles Hinds, et puis j’ai écouté les autres après. C’est vachement intéressant de sentir un truc commun, un truc européen”.

Les nominations aux Victoires de la Musique 2016 viennent d’être dévoilées, félicitations…

“Merci ! Je suis super contente et aussi super surprise ! Je ne m’attendais pas du tout à trois nominations. Je suis d’autant plus heureuse que les Victoires de la Musique m’ont beaucoup aidée l’an dernier. C’est vraiment là que tout a commencé à s’accélérer, c’est là que le grand public m’a découverte. J’ai vraiment hâte de refaire un live et de proposer une nouvelle mise en scène.”

L’incroyable clip de Makeba est nommé dans la catégorie “vidéo clip de l’année”, peux-tu revenir sur sa genèse ?

“ On avait sorti le clip de Come il y a plus d’un an et on a vraiment envie de sortir un meilleur clip, c’est pour ça que ça a pris du temps. On a de nouveau travaillé avec l’équipe de Greg & Lio qui ont eu l’idée d’en faire vraiment un hommage à Myriam Makeba, et surtout au sud africains avec des streets artistes, de la danse… C’est un clip avec beaucoup de messages codés, on voulait que les jeunes aient envie d’en savoir plus sur Myriam Makeba, qu’ils aillent taper son nom sur YouTube après. Ce qui a pris du temps c’est de se mettre d’accord sur l'histoire qu'on allait raconter, les endroits, mais ensuite c’est allé assez vite. On est très fier du clip.”

Tu retiens quoi de l’année passée ?

“ J’ai fait mes premiers festivals donc c’était un peu l’épreuve du feu, surtout que je suis restée toute seule depuis le début de la tournée donc j’ai énormément appris sur moi même, c’était hyper intéressant. Ça m’a beaucoup inspirée pour écrire de nouvelles chansons aussi…”

Tu as pris plus de plaisir sur scène qu'à écrire ?

“ Non en fait c’est complémentaire et différent à la fois, c’est vraiment deux métiers différents. Il y a des moments où j’étais en concert et où j’aurais préféré écrire, et inversement. C’est complètement lié mais ça dépend totalement des moments.”

En 2017 la tournée se poursuit avec pas mal de dates, tu t’es ménagée une pause ou tu te lances aussi dans un nouvel album ?

“ Ça va être une année très chargée en fait, je me suis ménagée une petite pause en mai puis en août. Là j’ai fait des maquettes donc on va retourner en studio pour enregistrer. Mais on a pas du tout prévu de date de sortie. On reprend la même équipe, avec Yodélice. C’est super intéressant parce qu’il m’a déjà appris beaucoup de choses l’an dernier donc j’ai essayé d’en faire le plus possible chez moi. Il m’apprend vraiment le métier de studio, brancher les trucs dans les machins (rire). C’est vraiment un autre métier que j’apprends, et c’est génial de faire ça avec lui car il est excellent !”