JAIN en live au Zénith, ça donne quoi ? (REPORT)

Ecrit par

Hier soir, Jain investissait le Zénith pour le deuxième soir consécutif. Mais alors, Jain sur scène, ça donne quoi ? 

"J'ai joué au Zénith en première partie de Yodélice", a t-elle déclaré émue au public hier soir. "Alors le remplir deux fois, ça veut dire beaucoup pour moi". Hier soir, Jain donnait donc son deuxième concert au Zénith de Paris : la salle était pleine, la fosse était surchauffée et évidemment, l'ambiance était sans pareille. Mais avant d'investir la scène, la jeune femme a laissé Barry Moore chauffer la salle. On doit à cet irlandais talentueux le single Hey Now (diablement efficace) et dire qu'il s'est mis la foule dans la poche serait un euphémisme : Barry Moore et sa voix éraillée ont littéralement envoûté le public, qui n'a pas mis longtemps à bouger. Le moment à retenir ? Sa cover d'Emimem, "qui l'a inspiré lorsqu'il était ado". Retenez bien le nom de cet artiste parce que vous n'avez pas fini d'en entendre parler. 

Jain, elle, débarque sur scène à 20h50 précises avec Abu Dhabi. Et déjà, elle nous transporte dans un autre monde. Elle enchaîne avec On My Way ou encore Head Ups avant de s'offrir un petit duo avec la foule sur Alright - que tout le monde connaît par coeur. La cohésion est là, le partage est intense. Mais, pas le temps de souffler : Paris veut danser. Et justement, pour ça, il y a Dynabeat. Jain occupe l'espace, si bien que l'on oublie très vite qu'elle est seule en scène. Accompagnée d'un goupe sur sa précédente tournée, la jeune artiste a fait le choix (courageux) de s'en séparer pour mieux se produire seule. Son seul soutien ? Son pupitre.  Et c'est bien assez. Elle dégaine ses hits les plus efficaces comme Hope, Souldier ou encore l'irrésistible Come. Dans la foule, on danse, on se déchaîne, on oublie que c'est jeudi soir et que la semaine a été longue. Pourquoi ? Parce que les bonnes ondes de Jain envhaissent toute la salle. 

Un concert de Jain, c'est comme un concentré de vitamines. Après avoir joué Paris, Inspecta ou encore Star, elle offre Makeba en rappel. Si vous avez manqué ces deux dates parisiennes, pas de panique : sachez que la chanteuse vient d'annoncer un concert à l'AccorHotels Arena et on peut déjà parier sur deux choses : la première, c'est que la date sera complète. La deuxième, que le show sera spectaculaire. 

Crédit : PAUL & MARTIN