JAIN : "Avec Souldier, je voulais un album conquérant avec de l'amour" (INTERVIEW)

Ecrit par

Avant que Souldier n'envahisse les bacs, JAIN a pris le temps de parler de ce nouveau projet avec VirginRadio.fr. 

Elle est de retour et cette fois, JAIN a troqué sa petite robe noire pour un bleu de travail. La petite fille qu'elle était a fait place à une femme énergique, accomplie et "prête à mettre les mains dans le cambouie", pour la citer. A l'occasion de la sortie de son deuxième album, l'interprète d'Alright nous a accordé quelques minutes. Au programme, sa tournée à venir et, évidemment, la sortie de cet album tant attendu. 

Après le succès incontestable rencontré par ZANAKA, il aurait été légitime de ressentir une certaine pression au moment de se remettre au travail. Si (évidemment), la tension est montée à quelques jours de la sortie, JAIN se souvient surtout d'avoir écrit ce nouvel opus naturellement, sur la route : "Je ne me suis pas dit que je devais faire mieux. Je voulais continuer dans ma lancée. J'ai vraiment écrit pendant la tournée, un peu tous les jours, c'était quelque chose qui faisait partie de mon mode de vie... je commençais des instrus et je notais des punchlines...! ca c'est fait assez rapidement. Ensuite, avec Yodelice on a pris les titres qui étaient les plus cohérents.". En ressort donc un album aussi énergique et pop que le premier mais, finalement, est nettement plus affirmé. 

JAIN le dit elle-même, sur Souldier, elle a ressenti "une volonté d'évoluer". Parce que "le premier album s'appelait Zanaka (qui veut dire "enfant" en Malgache). Je voulais passer  quelque chose de plus affirmé mais soit aussi doux. Je voulais un album conquérant mais avec de l'amour.". Et pour incarner cette idée, rien de mieux que le dernier morceau dévoilé avant la sortie du disque, le tire eponyme Souldier. 

Pour promouvoir le disque, JAIN nous a offert quelques singles - dont Star   "Quand l'album est sorti (Zanaka, ndlr), je ne m'attendais pas au succès. C'est allé assez rapidement et même si c'est génial, quand on n'est pas prêt à ca, ça  peut être dur et parfois fatigant. On ressent aussi la pression autour donc ça m'a marquée. Je l'ai vu sur moi mais aussi sur d'autres artistes qui venaient de sortir leur album. Je voulais me moquer de ça, de moi mais aussi de cette starification. On veut tous être connu, on se met en avant, on fait des selfies... On le fait tous mais je trouve ca bizarre...." Et ça, c'est un phénomène que même les anonymes rencontrent... qu'on soit connu ou pas, on a tous se besoin de se mettre en scène au moins une fois. Autre thème universel, la rupture. Et c'est justement celui qu'elle a abordé avec le morceau Alright mais cette fois, en jouer sur le côté Girl Power : "Le titre parle définitivement de Girl Power. Ca parle d'une rupture, c'est une fille qui s'est fait larguer. Mais malgré ça, elle reste indépendante, elle continue sa route et tant pis si personne ne la suit. C'est ce que je voulais montrer avec le clip". 

S'il y un morceau à retenir sur cette album, c'est Inspecta (en référence à l'inspecteur Gadget)  : "J'avais envie d'un morceau hip hop et il y a cette culture du sample où les mecs reprennent un disque hyper connu et le detournent. Je voulais faire ça et inspectateur Gadget est très connu, les gens allaient reconnaître. Alors  inspecteur Gadget est devenu imposteur gadget. Il veut te vendre tout et n'importe quoi !" - et à l'écoute, c'est clairement efficace. 

JAIN qui a donc laissé sa robe au placard, avoue avoir eu envie avec cet album  d'"incarner un souldier. Avec le bleu de travail. je suis prête a travailler, à mettre les mais dans le cambouis. Je voulais une affirmation en tant qu'artiste tout en restant pop". Affirmée et prête à relever n'importe quel défi, la chanteuse est maintenant prête à partir en tournée. S'il y a en france une certaine "attente" (elle fera la rournée des Zéniths en 2019), elle trouve à l'étranger une atmospère et une ambiance différentes : "Ca me fait plaisir de retourner aux Etats-Unis pour jouer dans des petits clubs bien rock. Ca met un coup à l'ego et ca me fait reprendre les bases". 

En 2019, JAIN nous présentera donc sur scène ce nouvel album réussi. Mais si vous l'avez vue au Vieilles Charrues cette année, alors vous savez qu'il faudra s'attendre à des shows détonnants. 

Source : VirginRadio.fr, Paul & martin, columbia, VEVO  - Crédit : PAUL & MARTIN