Insolite : Quand le public de Glastonbury forme un signe de paix géant

Ecrit par

Ils étaient des milliers de festivaliers à se réunir ce jeudi au festival anglais Glastonbury pour tenter de battre le record du plus grand signe de paix jamais réalisé. Découvrez les images de ce grand moment de l’édition 2017.

Glastonbury 2017 est officiellement lancé et on donnerait cher pour pouvoir nous aussi être en route direction Worthy Farm ! Comme chaque année, l’affiche réunit les artistes les plus prestigieux du moment mais aussi, comme le veut la tradition, quelques guests secrets. Il se murmure d’ailleurs que Daft Punk ou encore Guns N’ Roses pourraient y faire une apparition surprise… De grands moments en prévision, donc ! En attendant, les festivaliers de Glastonbury nous ont déjà offert un très joli moment : hier, ils étaient des milliers à se réunir pour former une énorme chaine humaine et tenter de battre un record historique, celui du plus grand signe de paix jamais réalisé. Le précédent record à battre, établit à New York en 2009, était de 5 814 participants. Bien que le record n’est pas encore été officialisé, plus de 15 000 personnes auraient pris part au projet sur le site de Glastonbury, selon les premières estimations. Pari réussi donc, comme on peut le voir sur ces images.

Interrogés par le NME, les bénévoles qui ont aidé à organiser cet énorme rassemblement ont expliqué avoir voulu rappeler l’importance de l’unité, en particulier après les terribles attentats dont vient d’être victime le Royaume-Uni. « Nous sommes très touchés que les gens se soient unis tous ensemble pour quelque chose qui représente tout ce qu’il a de bon à propos de Glastonbury, tout ce qu’il y a de bon à propos de l’humanité. » Plus de 200 000 personnes sont attendues cette année à Glastonbury. Le festival, qui s'est ouvert mercredi sous des températures caniculaires, se déroulera jusqu’à dimanche. Radiohead, Foo Fighters, Ed Sheeran, Katy Perry ou encore Lorde font partie des très nombreux artistes attendus ce week-end.

Source : NME