Insolite : Le Pupi Challenge, c'est quoi ?

Ecrit par

Personne n’a oublié l’Ice Bucket Challenge. Mais aujourd’hui nous nous intéressons au Pupi Challenge, beaucoup plus caliente. C’est pour la bonne cause et c’est pour ça que VirginRadio.fr vous en parle !

Il y a quelques mois l’Ice Bucket Challenge avait secoué Internet, toutes les plus grandes célébrités mondiales s’étant prêté l’arrosage d’eau glacée sur le corps, afin de sensibiliser le grand public à la maladie de Charcot. Même notre George R.R Martin adoré avait participé à l’Ice Bucket Challenge ! Un nouveau défi nous vient d’Italie et on peut dire qu’il est loin d’être rafraîchissant. Répondant au nom de Pupi Challenge, il consiste à manger un piment cru. Pourquoi s’infliger ça me direz-vous ? Pour lutter contre la faim dans le monde. C’est l’ancien footballeur de l’Inter Milan, Javier Zanetti, qui est l’instigateur de ce sympathique challenge. Réputé pour sa classe lorsqu’il était joueur, Zanetti l’est également en dehors du terrain. Il a créé une association avec sa femme pour lutter contre la pauvreté des enfants de son pays natal, l’Argentine.

Insolite : Le Pupi Challenge, c'est quoi ?

« Pupi » était le surnom du joueur, et il s’en est servi pour donner un nom à ce challenge épicé. Après avoir mangé le piment, vous devez nominer quatre amis, qui se retrouvent dans l’obligation de relever votre défi ! Javier Zanetti avait par exemple nominé Gianluigi Buffon, le mythique gardien de la Squadra Azzura. Le jeu commence petit à petit à sortir du milieu sportif, de nombreux présentateurs italiens ayant participé au Pupi Challenge. Ce n’est sans doute qu’une question de temps avant que le Pupi Challenge touche le reste du Vieux Continent. En espérant que le Pupi Challenge permette de véritablement récolter des fonds et sensibiliser sur la question de la faim dans le monde, contrairement à l’Ice Bucket Challenge qui était un peu devenu un prétexte à buzz, comme cette mannequin qui avait relevé l’Ice Bucket Challenge entièrement nue.

Source : Youtube - Crédit : x