Insolite : Elle réclame 127 000 euros à son neveu de 8 ans !

Ecrit par

C'est une histoire une nouvelle fois rocambolesque qui nous vient tout droit des Etats-Unis... Une américaine de 54 ans a attaqué son neveu en justice et lui réclamait 127 000 euros !

Il y a de ces procès dont on se demande comment ils ont réellement pu se tenir, un peu comme cet avocat qui avait imité Tyrion Lannister afin de régler un litige par combat... Le procès qui s'est tenu ce mercredi devant la Cour Supérieure du Connecticut entre totalement dans cette catégorie. Pour bien cerner tout le ridicule de cette affaire, il faut revenir quatre ans en arrière, au 18 mars 2011 très exactement, comme nous le rappelle Westport. Sean, 8 ans, fête son anniversaire, et tout se passait pour le mieux jusqu'à ce que sa très chère tante, une certaine Jennifer Connell, ne pointe le bout de son nez. Car le petit garçon, dans un accès de joie, s'est immédiatement rué vers sa tatie, tout heureux qu'il était de la voir prendre part à sa fête ! Et c'est là que tout a basculé, elle y compris... Car oui, vous l'aurez compris par vous-même, la charge du gamin a littéralement envoyé sa tante au tapis !

Insolite : Elle réclame 127 000 euros à son neveu de 8 ans !

Résultat des courses ? Une mauvaise réception, et un poignet fracturé. L'anecdote, certes malheureuse, aurait pu s'arrêter là et devenir une de ces histoires qu'un oncle un peu bourré raconte chaque année pendant les fêtes de Noël pour amuser la galerie, à l'image de celle de cet homme ivre au volant qui a affirmé que c'était son chien qui conduisait... Mais c'était sans compter sur la fourberie de Jennifer Connell. Jugeant le préjudice physique bien trop important, cette new-yorkaise de 54 ans a poursuivi son neveu de 8 ans en justice, lui réclamant la modique somme de 127 000 euros de dommages et intérêts ! "Je vis à Manhattan, au 3e étage, c'est très difficile. Récemment, j'étais à une fête et c'était difficile de tenir mon assiette de hors-d'oeuvre", a-t-elle eu le culot d'ajouter pour se justifier devant la Cour. Quel calvaire ! Fort heureusement, nous ne fûmes pas les seuls chez VirginRadio.fr à trouver cette affaire grotesque : le jury a décidé de ne pas condamner Sean pour son trop plein d'allégresse. Et fort heureusement, ça lui aurait coûté un bras !

Source : Westport