Impressionnant et cultissime Sum 41 à Garorock 2019 (REPORT)

Ecrit par

Hier soir, le Canada s'est invité à Marmande : quand Sum 41 entre en scène, c'est une véritable exposion rock. Report. 

Cap sur Ajax, au Canada ! Loin de nous l'idée de vous envoyer faire du tourisme à l'autre bout de l'Atlantique (quoique...). Mais, si vous êtes fan de Sum 41 depuis plus de 20 ans (comme nous), alors vous savez que c'est le fief de la bande. Hier soir, le groupe pilier du punk a littéralement electrisé le sol de Garorock - faisant oublié aux festivaliers la fatigue liée à la canicule et le froid ambiant à peine installée. Déjà, il faut savoir que le groupe soigne ses entrées : rien de mieux quelques classiques rock pour faire monter la température. Et à 23h30, les voici en place. Deryck, survolté, sautille déjà sur scène, tandis que les guitares font trembler le sol. Si les festivaliers voulaient un vrai bon concert punk, ils ne seront pas déçus. 

Parce que le groupe change constamment de setlist, la surprise reste intacte lorsqu'ils commenent à jouer. Evidemment, les plus grands classiques de Sum 41 se succèdent - devant une foule aussi folle que déchaînée. Au programme Motivation, Pieces, In Too Deep, Still Waiting mais, pas que ! Sum 41 s'est essayé à quelques reprises avec notamment du Deep Purple, du Pink Floyd mais aussi du AC/DC et du Queen. On vous le garantie, We Will Rock You par Sum 41 vaut le détour. 

Proche de la foule Deryck Whibley n'hesite pas à la pousser dans ses derniers retranchements - et c'est jsutement ce qui fait un show réussi. Plus tôt dans la journée, le groupe confiait à Sud Ouest avoir "une dette envers le public français". Dette payée (avec les intérets) ! 

Source : Garo/ Twitter, Sud Ouest  - Crédit : x