Imagine Dragons dévoile "I Was Me", une nouvelle chanson vendue au profit des réfugiés

Ecrit par

Alors que les initiatives se multiplient en Europe pour tenter de venir en aide aux millions de personnes qui fuient les conflits de leurs pays, Imagine Dragons s’engagent eux aussi à soutenir ceux qui en ont besoin.

« Ensemble, on peut faire la différence ». C’est l’appel que lancent les musiciens d'Imagine Dragons afin de réunir leurs fans autour d’une même cause. Alors que Bono s’est exprimé sur la crise des réfugiés en Europe, le groupe américain a décidé d’agir de manière concrète pour soutenir les millions de réfugiés qui vivent actuellement dans des conditions déplorables. Comme le rappelle Dan Reynolds, onze millions de réfugiés sont aujourd’hui sans abri et plus de 240 000 personnes ont trouvé la mort ces quatre dernières années en tentant de fuir la guerre et la misère de leur pays. Imagine Dragons a décidé de faire équipe avec iTunes et l’entreprise SAP pour apporter son soutien en publiant une chanson inédite, disponible dès maintenant sur iTunes.com/iwasme au prix de 1,29€. L’intégralité des bénéfices seront reversés à l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés qui aide des millions de personnes à recommencer une nouvelle vie.

Après « Roots », un nouveau single dévoilé par surprise, Imagine Dragons revient avec « I Was Me », un titre poignant qui fait écho à la souffrance et au désespoir « Donnez-moi la force de me battre, aidez-moi à me sentir vivant à nouveau. Faîtes en sorte que je me sente entier, au lieu de ce trou intérieur qui me détruit. » chante Dan Reynolds, qui explique qu’il s’agit « d’essayer de recommencer sa vie. Et c’est exactement la situation dans laquelle se trouvent des millions de personnes en ce moment. » Imagine Dragons vous demande donc de rejoindre le mouvement pour faire la différence. La chanson sera disponible dans dix jours sur les autres plateformes habituelles, mais le groupe incite « à choisir le téléchargement ou à trouver une autre manière d’aider ceux qui en ont désespérément besoin. »

Source : Imagine Dragons