Iggy Pop VS. Nile Rodgers, combat de légende aux Vieilles Charrues 2019

Ecrit par

Réputé pour sa programmation parfaite, le festival des Vieilles Charrues n'a -une fois de plus- pas déçu avec Nile Rodgers et Iggy Pop. 

Aux Viellies Charrues, on sait donner envie aux festivaliers de venir. En plus de proposer un line-up parfaitement équilibré (rock, rap, pop, électro...), le festival a le don de choisir ses artistes. L'an passé, c'est Robert Plant (de Led Zeppelin) qui avait littéralement retourné la scène Glenmor. Pour cette édition 2019, on a misé sur deux légendes - venues d'univers opposés : le jeudi soir, la soul contagieuse de Nile Rodgers a su embarquer la foule tandis que le vendredi soir, c'est le rock fiévreux d'Iggy Pop qui a électrisé le site. Deux légendes au sommet de leur art. 

Vous ne le savez peut-être pas mais Nile Rodgers se cache derrière un bon nombre de vos titres préférés. Avant de s'allier aux Daft Punk pour le mythique Get Lucky, l'artiste a travaillé avec les plus grands - de Madonna à David Bowie. Résultat, il nous offert un florilège des titres qu'il a produit : Material Girl, Like a Virgin, Let's Dance, We Are Family, le Freak... il ne laisse aucun répit à la foule (qui se déchaîne) avant de demander aux milliers de festivaliers présents de sortir leurs téléphones : "Il y a quelques années, on m'a diagnostiqué un cancer", a t-il expliqué. "Et j'ai la chance d'être encore là. Mais j'ai décidé d'écrire plus de chansons que je ne l'avais fait dans ma vie". Vous l'aurez compris, c'est ainsi qu'il a introduit LE morceau que tout le monde attendait - Get Lucky. On sera honnête avec vous : on en a encore des frissons

24 heures plus tard, c'est Iggy Pop qui a enflammé la scène Glenmor. Légende du rock, l'artiste n'a plus rien à prouver et l'a montré sur scène avec une facilité déconcertante. Au programme, ses plus grands tubes - The Passenger, Lush For Life ou encore I'm Bored. Electrique et surexcité, Iggy Pop a livré un show à la hauter de sa réputation. Dire que tout le festival s'était réuni devant la scène serait un euphémisme : difficile de trouver de l'air au milieu de tout ce monde ! Parfaitement à l'aise, il s'offre dès le départ un petit tour en crash barrière - histoire de faire monter la température d'un cran. Déchaîné, Iggy Pop a littéralement électrisé Les Vieilles Charrues !

Source : Vieilles Charrues