IAM enflamme la scène d'EuropaVox

Ecrit par

Enfin ! Après plus d'un an sans concert ou festival, la saison est officiellement lancée. Le Vendredi 25 juin, IAM a ainsi enflammé la scène du stade Marcel-Michelin. 

Un an. Un an sans culture, sans concert, sans festival, sans live et surtout, sans véritable célébration. Après de longs mois d'attente, EuropaVox a ainsi fait son grand retour, choisissant d'investir le Stade Marcel-Michelin de Clermont Ferrand. Pandémie oblige, le festival s'est ré-inventé : jauge réduite, quatre concerts par soir, des chaises disposées face à la scène... on vous l'accorde, les festivals tels que nous les avons connus ne sont plus. Mais retrouver l'ambiance festive qui nous a tant manqué serait presque libérateur.

"On a terminé le tour -avant le confinement- à Clermont", lance ainsi IAM à la foule déjà sur-chauffée. "Et, on revient à Clemont pour la première date". La boucle est bouclée, c'est un tout nouveau cycle (plus léger) qui commence. IAM débarque sur la scène du stade à 22h tapantes et déjà, la foule est en ébullition. La bande originaire de Marseille nous offre un live d'anthologie (qui, devant 5000 personnes, aurait presque l'allure d'un concert privé) : les classiques de l'école du micro d'argent se succèdent : Petit Frère, L'empire du côté obscur ou encore Demain c'est loin, chaque titre est repris en choeur par le public. Mais parce qu'il n'y a pas que les classiques, la formation profite de ce premier live pour nous offrir les morceaux travaillés pendant le confinement : voilà comment les Clermontois découvriront Première Vague en live.

  • "Clermont chaud comme Marseille"

Après une heure trente de concert parfait, IAM termine son set avec son mythique Je Danse le Mia - qui transformera la pelouse du stade en véritable dancefloor. Après cette performance, le groupe laisse "Clermont chaud comme Marseille" - un bon présage pour les deux jours à venir.

Avant eux, les festivaliers ont pu retrouver Georgio ou encore découvrir The Doug - révélation française à suivre impérativement. Le 26 juin, Hervé, Suzane, Pomme et La Femme ont pour mission de sur-chauffer la foule.

Source : Twitter