Hyphen Hyphen, Franz Ferdinand... Une journée au top sur la scène Montagne à Musilac (REPORT)

Ecrit par

Ce vendredi, côté montagne, la programmation a réservé de très bons moments aux nombreux festivaliers venus à Aix-les-Bains. 

Au festival de Musilac, qui se déroule à Aix-les-bains depuis l'année 2000, l'ambiance est toujours au rendez-vous. Un côté festif bercé de musique qui n'a pas échappé à la journée du vendredi 12 juillet. En effet, si l'on se penche un peu de plus près sur la scène Montagne (il y a deux scènes côte à côte, la montagne et la lac, lorsque l'une est utilisée pour un show, l'autre est préparée pour le suivant et ainsi de suite), on peut dire que les festivaliers étaient gâtés. 

Hyphen Hyphen

C'est donc Hyphen Hyphen qui a débuté sur les chapeaux de roue à 18h35 devant un public qui commençait tout juste à s'ambiancer à l'écoute de leur setlist. Peintures de guerre sur le visage, Santa au chant, Adam à la guitare et Line à la basse avaient promis un show énergique. Et, comme l'on dit souvent, chose promise, chose due ! Pour leur énième prestation en festival cet été, les trois membres du groupe originaire de Nice se sont donnés à fond. Vraiment. Et si le public était un peu frileux du fait de quelques mauvais souvenirs de tournées passées, ces mauvaises ondes se sont de suite évaporées pour laisser place à un dancefloor géant sur I Just Need Your Love ou Like Boys.   

George Ezra

Révélé en 2014 par le refrain de Budapest, George Ezra a su tenir la distance et ne pas se contenter de survivre le temps d'un tube. Annoncé comme l'espoir de la scène indie-pop anglaise, ce jeune artiste surdoué a séduit par son charisme et sa voix. Une prestation envoûtante qu'il a su tenir avant l'entrée en scène de la non moins talentueuse Christine and the Queens.   

Franz Ferdinand 

Ils sont survoltés, survoltés, survoltés ! Et qu'est-ce qu'on les aime. Pour leur grand retour à Musilac, le groupe de rock écossais semblait en très bonne forme. Interviewés par nos équipes en début de journée, Franz Ferdinand ne semblaient pas avoir oublié leur prestation annulée de l'année dernière à Aix-les-Bains (soir de finale de coupe du monde) pour cause de fortes intempéries. Un mauvais souvenir qu'ils étaient bien enclin à faire oublier. À grands coups de tubes, les membres du groupe donnent envie de bouger. Moment de répit autorisé lorsque le chanteur Alex Kapranos (Huntley) baragouine quelques mots en français (notamment sur la victoire de l'équipe de football française le 14 juillet dernier). Et c'est reparti aussitôt.