Hozier dénonce une nouvelle fois l'homophobie

Ecrit par

Très engagé dans la lutte contre l'homophobie, Hozier s’est une nouvelle fois exprimé sur le sujet, dénonçant les agissements de l’église catholique.

Personne n’a oublié le superbe clip de Hozier pour « Take Me To Chuch », dans lequel il dénonçait notamment les violences perpétrées à l’encontre des homosexuels en Russie. Très impliqué dans ce combat, le chanteur irlandais avait déjà exprimé son soutien total face au mariage pour tous juste avant le référendum en Irlande. Lundi soir, le jeune artiste était interviewé par Kelly Osbourne dans le cadre de l’émission Larry King Now. Interrogé sur son tube « Take Me To Church » dont le succès l’a lui-même surpris, Hozier a expliqué que le message s’adressait à l’église et à son aversion pour l’homosexualité. « C’est l’un des paradoxes et toute l’hypocrisie de cette organisation, a t-il affirmé en parlant de l’Elise catholique. Le Pape est venu l’année dernière et a dit ‘Qui suis-je pour juger ce qui concerne l’orientation sexuelle de quelqu’un ?' Je pense que c’est important de différencier de simples paroles et une volonté de changer concrètement les choses. C’est encourageant, mais dire ça en 2015 ‘qui suis-je pour juger ?' c’est quelque chose qui aurait dû être dit il y a 100 ans. »

Hozier dénonce une nouvelle fois l'homophobie

Estimant que l’Eglise catholique contribuait a instaurer cette homophobie ambiante et que les déclarations du Pape n'étaient que des paroles en l'air, le chanteur s’est dit scandalisé par l'intolérance de cette institution. « L’Eglise catholique a aussi implanté l'inégalité des sexes, une politique dangereuse au sujet de la contraception et, dans ce cas précis, elle renvoie encore une aversion irrationnelle envers l’homosexualité, a t-il déclaré. En ce qui me concerne, je pense que c’est ce qui m’a amené à écrire «Take Me To Church». Je pense que l'église fournit une excuse pour l’homophobie. » Hozier, qui a dernièrement dévoilé le clip de « Jackie et Wilson », sera de retour en France en 2016 pour deux concerts aux Folies Bergères, les 22 et 23 janvier.

Source : Larry King Now