Grey's Anatomy saison 11 : Episode 11, top des meilleurs moments

Ecrit par

Pour Jackson et April, l'heure était à la décision dans l'épisode de Grey's Anatomy diffusé hier soir sur ABC. Une choses est sûre, Shonda Rhimes s'est surpassée. Explications VirginRadio.fr.

Pouvait-on encore espérer un miracle pour Jackson et April ? Depuis quelques épisodes, l'avenir de leur bébé semble compromis. Pourtant, April continue d'y croire et refuse d'entendre parler d'avortement. Dans l'épisode d'hier soir, le couple aura pris énormément de place, c'est vrai. Seulement l'intrigue, aussi dramatique que poignante, en valait la peine. Tout de suite, VirginRadio.fr revient sur ce qu'il faut en retenir.

Se préparer au pire
Grey's Anatomy saison 11 : Episode 11, top des meilleurs moments

D'abord, le Dr Herman met le couple en garde : leur bébé est en sursis. Si ses poumons sont développés, il n'a pas le poids nécessaire pour survivre plus de quelques jours s'il naît. Pour April, le pire vient lorsque Herman ajoute qu'il a un risque pour ses os ne se cassent alors qu'elle le porte encore. Ce qui est insupportable pour elle, c'est de se rendre compte qu'elle ne peut même pas le protéger de sa santé défaillante avant sa naissance. Si l'idée de base venait de l'actrice Sarah Drew elle-même, on ne peut que reconnaître la performance de l'actrice. Bien sûr, Jesse Williams aussi a vraiment servi son persaonnage. Mais tout de même, mention spéciale pour l'interprète de Kepner. Lorsque la mère de Jackson arrive, elle console son fils et, geste appréciable, April également. Aussi, c'est elle qui apporte la solution la plus adaptée à la situation : le mieux pour tout le monde serait de mettre au monde le bébé, de lui donner un prénom, de le baptiser et de lui dire au revoir. C'est atroce, certes. Pourtant, elle a raison.

Espérer un miracle
Grey's Anatomy saison 11 : Episode 11, top des meilleurs moments

De son côté, April ne peut pas se résoudre à un tel scénario. Parce qu'elle a toujours la foi, elle continue d'espérer un miracle. Sauf qu'elle finit par exploser et entre dans une colère noire. Sa colère, elle n'est pas dirigée vers Jackson, plutôt vers Dieu. Pour elle, il l'a abandonnée et elle est incapable de comprendre pourquoi. Et c'est là, à cet instant précis que Jackson prouve à quel point il tient à sa femme : il se retrouve dans la chapelle de l'hôpital et se met à prier à voix haute. Pas pour lui, pour April. Après cela, April finit par se résigner et décide de faire ce qui était prévu plus tôt dans la journée : elle met son fils au monde, lui donne un nom et le tient dans ses bras lorsqu'il se fait baptiser : Samuel Norbet Avery n'aura vécu que quelques heures mais il aura été dans les bras de sa mère.

Accepter

Enfin, l'épisode permet d'en apprendre plus sur Amélia. Si tout l"hôpital est bouleversé par ce qui arrive à April et Jakcson, Amélia semble beaucoup plus affectée que ses collègues. Plus tard dans l'épisode, nous la retrouvons dans la chapelle où Jackson priait plus tôt. Quand Hunt la retrouve, tout ce qu'elle peut dire c'est que son bébé a vécu "pendant quarante trois minutes". Hunt se contente d'être là et de la soutenir. Vous l'aurez compris, cet épisode aura été intense et incroyablement bien interprété. Au final, les annonces étaient vraies : c'est ce genre d'épisodes qui nous rappelle pourquoi nous aimons Grey's Anatomy. Qu'avez-vous pensé de l'épisode ?

Source : ABC - Crédit : ABC