Garorock 2018 : La fête continue avec OrelSan (Report) 

Ecrit par

Tête d'affiche de ce deuxième jour, OrelSan a livré une performance parfaite, pour le plus grand plaisir des festivaliers. 

Hier, le festival Garorockmisé sur Indochine pour clore sa première journée. Aujourd'hui, c'est sur OrelSan qu'il a parié. Depuis son retour dans les bacs avec La Fête est Finie, son excellent troisième opus OrelSan bat tous les records, rafle les récompenses et remplit les salles à tour de bras . Lorsqu'il arrive sur scène, les festivaliers sont déjà échauffés par la performances de Marilyn Manson ou encore par celle d'Eddy de Pretto. Mais une fois lancé, OrelSan a prouvé que rien ne pouvait l'arrêter. 

#orelsan #garorock2018 @orelsan

Une publication partagée par Fr0ggy (@n3urometal) le

Parce que La Fête est Finie est essetnillement composé de featurings, on peut avoir quelques appréhensions avant de le faire en live. Difficile de vraiment retranscrire l'alchimie quand l'un des deux artistes n'est pas présent. Mais chez OrelSan, ce n'est absolument pas un problème. Le rappeur a su monter un show calibré et équilibré et ce, même sans la présence de Nekfeu, de Stromae ou même de Maître Gims. Il arrive sur San, donnant immédiatement le ton du concert qui s'annonce. Accompagné de son fidèle Skread mais aussi de tout un groupe, Orelsan enchaîne tous les morceaux qui ont fait le succès de son son dernier opus : le cultissime Basique, La pluie, Zone, Dans Ma Ville On Traine... chaque morceau embarque la foule qui hurle chaque mot. 

#garorock#2k18#orelsan#basique

Une publication partagée par Chris Caron (@chris.caron33) le

Véritable bête de scène, il n'oublie pas les morceaux d'avant, ceux que l'on retrouve sur Le Chant des Sirènes. Et là encore, il fait un sans faute. Realsan, Le Chant des Sirène (notez qu'il a ressorti son masque pour l'occasion) ou encore La Terre Est Ronde, il offre une setlist parfaitement équilibrée. Mais maintenant qu'on l'a vu en live, on est sûr d'une chose : La Fête est Finie, cet album qui bat tous les records, est clairement taillé pour la scène. Après Notes pour Trop tard, il s'offre un petit bain de foule. Mais, ce n'est pas encore la fin. Histoire de voir si son public a eu le temps d'acquérir les bases, il joue une dernière fois Basique . Cette fois, le public saute, danse, crie et, pour reprendre ses termes, "fout le bordel". OrelSan quitte la scène de Garorock en véritable vainqueur, laissant des festivaliers encore plus stimulés. 

Source : Instagram