Garorock 2016 : Naive New Beaters toujours dans la dérision avec un live déjanté (report)

Ecrit par

Les Franco-Californiens de Naive New Beaters sont des bêtes de scène, et tout à l'heure à Marmande ils n’ont pas failli à leur réputation. Revivez leur concert déjanté à Garorock 2016 !

À quelques jours de la sortie de leur nouvel et cinquième album À la Folie, Naive New Beaters se produisaient à Marmande tout à l'heure pour les 20 ans du festival Garorock. Leur live était très attendu, on entendait autour de nous dans la fosse des « tu vas voir, il paraît que ce sont des malades » ou encore « prêt à pogoter ? ». Pour leur avoir reçu dans le Lab Virgin Radio il y a quelques semaines, on connaissait les bêtes, mais on avait hâte de découvrir les Naive New Beaters à la conquête d’un public de festival. Ont-il réussi leur défi ? Marmande a-t-il été conquis par les gars de Naive New Beaters ? Réponse dans notre report de ce concert déjanté !

Garorock 2016 : Naive New Beaters toujours dans la dérision avec un live déjanté (report) - photo
Garorock 2016 : Naive New Beaters toujours dans la dérision avec un live déjanté (report) - photo
Garorock 2016 : Naive New Beaters toujours dans la dérision avec un live déjanté (report) - photo
Garorock 2016 : Naive New Beaters toujours dans la dérision avec un live déjanté (report) - photo
Garorock 2016 : Naive New Beaters toujours dans la dérision avec un live déjanté (report) - photo

Ce qui est un peu déroutant avec ce concert, c’est qu’on ne sait jamais si le chanteur de Naive New Beaters, David Boring, est sérieux ou pas quand il parle. Il enchaine blague sur blague pour le plus grand bonheur du public, et l’incite à faire des mouvements un peu ridicules, comme le cœur de patate ! Dans tous les cas, les mecs font le show et on ne s’ennuie pas un instant. David gère les transitions comme personne, après avoir comparer Kurt Cobain à Eurobelix (« l’un arrive en chaise roulante sur scène, l’autre en béquilles ») il enchaîne avec Shit Happens, une prestation complètement délurée. Lorsque retentissent Live Good (« le tube d’avant ») et Heal Tomorrow (« le tube de maintenant »), la foule reprend en chœur et saute comme jamais. Pour l’ouverture de la grande scène en ce jour 2, c’est parfait !