Garorock 2016 : Disclosure clôture majestueusement cette édition anniversaire (live report)

Ecrit par

Disclosure se sont chargés de la clôture de l’édition 2016 de Garorock, de façon majestueuse comme vous pouvez l’imaginer. Retrouvez notre live report !

Non, on se promet qu’on ne va pas verser de larmes… Le festival Garorock 2016 s’est achevé hier, et laisse déjà un immense vide dans nos vies. Les concerts nous manquent, les festivaliers joyeusement bourrés aussi que cette ambiance si conviviale du Sud-Ouest. Pour assurer la clôture, c’est Disclosure qui a assumé la lourde de tâche de mettre un point final à ces quatre magnifiques jours de festival. On n’en doutait pas d’eux, ils l’ont fait d’une manière magistrale. Découvrez notre live report de ce dernier show ! Leur second opus Caracal est sorti il y a presque un an déjà, et pour nous faire patienter avant le suivant les Britanniques ont publié l’EP Moog For Love aux accents techno forts appréciables, qu’on avait grande hâte de découvrir sur scène. Avec deux albums à leur actif et un EP, les Disclosure avaient de quoi faire pour une performance au sommet !

Garorock 2016 : Disclosure clôture majestueusement cette édition anniversaire (live report) - photo
Garorock 2016 : Disclosure clôture majestueusement cette édition anniversaire (live report) - photo
Garorock 2016 : Disclosure clôture majestueusement cette édition anniversaire (live report) - photo
Garorock 2016 : Disclosure clôture majestueusement cette édition anniversaire (live report) - photo
Garorock 2016 : Disclosure clôture majestueusement cette édition anniversaire (live report) - photo

Le show commence avec les classiques White Noise et F For You pour nous mettre doucement dans le bain. Les frères Lawrence remercient chaleureusement le public présent avec quelques mots de français en prime, les seuls qu’ils savent dire nous avouent-ils. Jaded, Magnets et Omen du dernier album retentissent ensuite, et les festivaliers connaissent déjà bien les paroles. On remarque que Lorde est avec nous (sans vraiment l’être hein) pour la deuxième fois du festival. La veille, on l’avait entendue aussi sur une track de Flume. Disclosure nous proposent ensuite un ancien titre, You and Me dont la version non remixée est vraiment très différente de celle de Flume (oui, encore lui !) pour laquelle on a une petite préférence quand même...

Pour Nocturnal, les deux Britanniques finissent sur le podium, guitare et basse à la main. Car oui, ils nous proposent un live, un vrai de vrai où ils jouent eux-mêmes des instrus, et chantent aussi ! S’enchaîne Bang That, et le duo électro part pendant une bonne dizaine de minutes sur un mix survitaminé qui donne des allures de dancefloor géant à Marmande. La transition avec When A Fire Start To Burn est impeccable, et introduit alors une version retravaillée de l’un des meilleurs titres du premier album. Si la première partie du concert montrait les talents de musiciens de Disclosure, la seconde met en exergue leur génie de producteurs.

Garorock 2016 : Disclosure clôture majestueusement cette édition anniversaire (live report) - photo
Garorock 2016 : Disclosure clôture majestueusement cette édition anniversaire (live report) - photo
Garorock 2016 : Disclosure clôture majestueusement cette édition anniversaire (live report) - photo
Garorock 2016 : Disclosure clôture majestueusement cette édition anniversaire (live report) - photo
Garorock 2016 : Disclosure clôture majestueusement cette édition anniversaire (live report) - photo

On l’espérait très fortement et Disclosure l’ont fait. Boss, du nouvel EP Moog For Love arrive alors et on s’agite comme jamais sur ce titre bien différent de ce que le duo de prodige a sorti auparavant. C’est très techno, et ça leur réussit plutôt bien ! Parce que le public de Marmande est plutôt incroyable ce soir (c’est eux qui l’ont dit), Disclosure nous fait la surprise d’inviter Brendan Reilly sur scène pour les vocals de Moving Mountains. L’artiste délivre une performance vocale impressionnante, poussant sa voix très haut. Le public est bluffé et en redemande. Enfin, le show se termine en apothéose avec le tube Latch qui soulève tout Marmande pour le dernier titre du dernier concert de cette 20e édition. Merci Disclosure, merci Garorock, on se retrouve l’an prochain !