Garorock 2014 : Shaka Ponk, "On a notre propre fusion"

Sam et Steve se sont confiés à Virgin Radio
Ecrit par

Lorsque les Shaka Ponk passent quelque part, difficile de les rater. Alors quand Virgin Radio les a croisé sur le Festival Garorock, une interview s'imposait !

La semaine dernière à Garorock , Shaka Ponk était roi. Si aujourd'hui, ils remplissent les salles à tour de bras et font exploser les scènes de festivals, les Français de Shaka Ponk se sont vraiment imposés dans les charts quand The Geeks And The Jerkin' Socks a été sacré disque de platine. Seulement comme Skip The Use, le groupe a écopé de quelques critiques à ses débuts. La raison ? L'usage de l'anglais : "Les deux groupes ont bénéficié des mêmes avantages avec les nominations aux vVctoires de la Musique, par exemple. On était pas très représentés il y a une dizaine d’années. Mais heureusement, on ne nous emmerde plus avec ça et c’est cool ! Ca évolue pas mal et on peut faire ce qu’on veut", confiera Steve. En même temps, peut-on vraiment imaginer Shaka Ponk faire ce qu'ils font en Français ?

A lire aussiShaka Ponk : The Black Pixel Ape, ils en parlent en interview et lives vidéo dans le LabShaka Ponk : Concert de folie au Zénith, le live-reportShaka Ponk : The Black Pixel Ape, leur nouvel album en novembre 2014

D'ailleurs, comment pourrait-on vraiment définir Shaka Ponk ? Virgin Radio s'interroge. Serait-ce de l'électro Pop ou du Punk Chic ? Steve met fin à toute forme de débat : "On a l’impression d’être issus de tellement d’univers différents. C’est un peu une fusion, on a notre propre fusion. Même au-delà de la musique. On s’inspire aussi du visuel". Pour faire simple, Shaka Ponk est un "bordelo organisé" ! Car si le groupe est réputé pour être un véritable bulldozer en live, ses performances relèvent aussi du visuel. Parce que pour eux, "il n'y a pas de son sans images et pas d'images sans son. C'est indispensable ! " En même temps, les sachant "graphistes et musiciens", il serait difficile d'avoir une autre conception de la scène !

Or, cette originalité ainsi que la notoriété acquise en quelques années leur ont valu d'être nommés Chevaliers des Arts et des Lettres. Si la mère de Sam "n'en n'a rien à foutre," la chanteuse avoue que c'est tout de même un honneur : "c’est une motivation j'avais du mal à accepter ça. Mais il y’ a tellement de groupes qui ont des galères qu'on le prend positivement et on se dit que ça fait plaisir." Mais attention, le groupe ne changera pas pour autant, au contraire : "Pour nous ça ne représente rien. Ca ne va pas changer nos vies, on vise quedal ! On est sûrs de ne pas être déçus". Si cette philosophie est plus qu'admirable, Shaka Ponk va donner beaucoup cet été. Alors une chose est sûre, ils viseront forcément votre région ! Quel est le style de Shaka Ponk pour vous ?

Source : Virgin Radio - Crédit : Virgin Radio