Game of Thrones saison 5 : Sansa, Jon Snow, Stannis... Ça bouge dans le Nord

Ecrit par

Nous continuons nos analyses de l’épisode 4 de la saison 5 de Game of Thrones. Les choses commencent à sérieusement bouger dans le Nord, et ce n’est pas pour nous déplaire. VirginRadio.fr fait le point sur la situation.

Cersei a certes frappé très fort, mais c’est au Nord que les choses sont véritablement en train de bouger. Parlons tout d’abord de Jon Snow, l'un de nos personnages préférés du show d'HBO. Fraîchement élu Lord Commander, le fils de Ned Stark doit faire face au manque d’effectif de la Garde de Nuit. Jon le répète inlassablement, « Winter is Coming » et ce n’est pas une cinquantaine d’hommes qui arrêteront l’avancée des Marcheurs Blancs. Il ne veut pas réclamer d’hommes à Lord Bolton, l’homme qui a trahi son frère. Bolton étant le nouveau seigneur de Winterfell, Jon devra traiter avec lui à un moment ou un autre, ce qui promet de faire des étincelles. Notre frisé préféré n’est pas au bout de ses peines, Mélisandre lui ayant sorti son classic move : ‘Je me dénude et tu feras ce que je veux’ afin de le faire changer d’avis concernant son refus de partir en guerre avec Stannis. Jon résiste à la tentation et avoue qu’il aime encore la regrettée Ygrid. La classe. Cet épisode ne nous a par contre rien appris sur le sort qu’il réserve aux prisonniers sauvageons, ces derniers étant toujours captifs à Castleblack. Jon devra prendre des décisions très importantes dans les prochains épisodes et faire le deuil de son premier amour.

Game of Thrones saison 5 : Sansa, Jon Snow, Stannis... Ça bouge dans le Nord

Toujours au pied du Mur, nous avons cette semaine découvert un nouveau Stannis Baratheon. Il nous avait habitué à un personnage froid, porté sur la morale et la piété (à part quand Mélisandre joue de ses charmes). En permanence penché sur ses cartes à préparer sa stratégie pour prendre le trône, Stannis nous a presque fait oublier qu’il était humain. Le dialogue avec sa fille est l’une des plus belles scènes de cette cinquième saison. Stannis regagne notre sympathie, et prouve qu’il a toutes les qualités requises pour devenir le roi de Westeros. « Tu es la Princesse Shireen de la maison Baratheon et tu es ma fille » lui dit-il après avoir raconté la genèse de sa maladie. En montrant ce côté humain, le frère de Robert Baratheon démontre qu’il est certainement le seul à avoir l’étoffe pour assumer le rôle de Roi des 7 Couronnes. Soutenu par une puissante armée, fin stratège et ayant la tête sur les épaules, Stannis est désormais notre candidat incontournable pour la prise du pouvoir. Il prépare son siège de Winterfell et on prie pour qu’il déloge l’ignoble famille Bolton de la ville.

Game of Thrones saison 5 : Sansa, Jon Snow, Stannis... Ça bouge dans le Nord

En parlant de Winterfell, Sansa a rendu hommage à sa tante décédée Lyanna Stark, dans la crypte où aimait tant se rendre Ned Stark. Celle qui désirait tant quitter Winterfell lors de la saison 1 de la série affiche toute sa maturité lors de cette scène dans la crypte de ses ancêtres. Cette parenthèse souterraine est également l’occasion pour Sansa de découvrir l’intégralité du plan de Littlefinger. Ce dernier est au courant que Stannis compte attaquer Winterfell. Il mise sur la victoire de Baratheon, provoquant la chute de la famille Bolton avant d’avancée vers le Trône de Fer au Sud. Stannis ayant un profond respect pour la famille Stark, il nommera Sansa Stark gouvernante du Nord, rendant ainsi à la famille décimée son honneur et sa place légitime sur l’échiquier du pouvoir de Westeros. Sansa se fait embrasser par son « protecteur » qui semble définitivement sous le charme de la jeune femme…Elle est tout simplement devenue une experte en manipulation, comme le dit Littlefinger himself « Tu as été formée à la meilleure école ». On attend désormais avec impatience les premières scènes entre Sansa et son futur mari, l’adorable Ramsay Bolton. Qu'aimeriez-vous voir dans le prochain épisode ?

Source : HBO