Game of Thrones saison 5 : Jon Snow, leader déjà contesté

Ecrit par

Jon Snow a fait son choix : Il va sauver les sauvageons. Ils auront le droit de migrer vers Westeros pour fuir l’avancée des Marcheurs Blancs. Une décision loin de faire l’unanimité à Castleblack. VirginRadio.fr décrypte tout ça.

Nous vous en parlions la semaine dernière, ça bouge dans le Nord en ce début de saison 5 de Game of Thrones. Comme le répète inlassablement Jon Snow « Winter is coming ». Alors que Stannis et son armée ont quitté Castleblack, le nouveau Lord Commander a enfin statué sur la question des sauvageons. Le choix fait par Jon Snow a été très mal accueilli par ses frères, ces derniers nourrissant une haine féroce à l’encontre du peuple vivant au nord du Mur. Suivant les conseils de Maestre Aemon, Jon a « libéré l’homme » en ayant le courage de prendre cette décision. Il est étonnant de voir comment le fils de Ned Stark maîtrise mieux la gouvernance que Daenerys, qui a plus d’expérience que lui dans ce domaine… Un point commun unit toutefois les deux protagonistes, l’impopularité de leurs choix. Difficile de blâmer les membres de la Garde de Nuit, ces derniers combattent les sauvageons depuis des milliers d’années et Jon va à l’encontre de toute la haine opposant les deux camps. Ses raisons sont pourtant bonnes…

Game of Thrones saison 5 : Jon Snow, leader déjà contesté

Ne souhaitant pas voir l’armée des Marcheurs Blancs s’agrandirent encore plus, Jon a décidé de laisser les sauvageons rejoindre Westeros et de leur octroyer des terres afin de sauver ce peuple. Très belle idée sur le papier, cette solution soulève plusieurs problèmes. Premièrement, rien ne dit que les sauvageons restés au Nord du Mur accepteront de suivre Jon et Tormund afin d’embarquer sur les bateaux de Stannis. Pire encore, Tormund pourrait tendre un piège à Jon… Le deuxième hic susceptible de contrarier le plan du fils de Ned Stark est la question des terres. En effet, rien ne laisse penser qu'un territoire de Westeros pourra être alloué aux sauvageons… Enfin, le risque de voir la Garde de Nuit se rebeller contre Jon est bien réel. Cet épisode 5 nous montre que même les soutiens les plus fidèles du Lord Commander sont en total désaccord avec cette décision. On peut également douter de l’efficacité du renfort militaire que peuvent apporter les sauvageons. Seul Mance Rayder a réussi à les unir, et leur manque de culture de la hiérarchie risque bien d’être un désavantage lors de la confrontation avec l’armée des Marcheurs Blancs. Jon Snow a pris un risque, et l’avenir nous dira si c’était le bon. Ne pas manquez pas le trailer de l’épisode 6 de la saison 5 de Game of Thrones ! Jon a-t-il fait le bon choix ?

Source : HBO - Crédit : HBO