Feder, majestueux à l'Envol de Toulouse pour le premier Electroshock de la saison (REPORT)

Ecrit par

Ce soir, FEDER a fait vibrer l'Envol Côté Plage avec ses plus grands hits. Report. 

Faut-il vraiment présenter FEDER ? Non, évidemment. Le DJ s'est fait un véritable nom dans le paysage electro français mais aussi international grâce à des morceaux tels que Blind ou Lordly (d'ailleurs composé pour le championnat de handball). FEDER fait partie des têtes d'affiches fétiches d'Electroshock, il est de ces DJ dont ne peut pas se passer. Ce soir, il a fait honneur à sa réputation, offrant un live incroyable. 

Feder aux platines, c'est toujours un grand moment. Le DJ parcoure le monde, il joue dans les plus beaux endroits du monde alors forcément c'est toujours un honneur de leur à l'Electroshock. Celui qui a mis une ambiance de folie aux Main Square Festival cet été a réitiré ce soir à Toulouse. Public plus petit, certes, mais tout aussi chaud. Les jeux de lumières sont impressionnants et quand un robot lumineux ne se balade pas sur la piste, on croise des auditeurs qui, inévitablement profitent de la soirée. Feder, lui, nous offre un set impeccable : Lordly, evidemment, mettra une ambiance incroyable. Mais, ce n'est pas le seul classique qu'il a mis en avant (on pense à Blind, forcément !)

Avec un set de 40 minutes parfaitement orchestrées, Feder a su faire le show (comme toujours) oscillant entre remixes et ses propres morceaux. Le moment le plus marquant de son live ? Le final : après avoir adressé tout son amour à la foule ("on se reverra bientot, je vous aime", a t-il crié), il jouera Keep Us Apart son dernier morceau. Il quittera la scène en vainqueur, comme il le fait toujours !