Fauve : Ils refusent une nomination aux Victoires de la Musique 2015

Fauve se refuse aux Victoires de la Musique
Ecrit par

Mauvaise semaine pour les organisateurs des Victoires de la Musique qui viennent d'essuyer un refus de la part du collectif Fauve qui ne sera ni présent à la cérémonie 2015 ni dans ses nominations. VirginRadio.fr vous en dit plus.

Les Victoires de la Musique ont décidément mauvaise presse du côté des artistes. Après avoir été snobées par les Daft Punk l'an dernier, les Victoires 2015 se voient aujourd'hui bouder par le collectif Fauve. Alors que la cérémonie aura lieu d'ici le mois de février prochain, les nominations seront bientôt annoncées et il est de coutume de contacter les maisons de disque avant d'annoncer les nommés et de les soumettre aux votes des jurés. Pour couronner le succès d'une année particulièrement remplie pour le collectif Fauve, les organisateurs souhaitaient nommer les créateurs de Vieux Frères, Partie 1. Ils se sont toutefois heurtés à un mur lorsque le collectif a refusé la nomination... Ce n'est pas la première fois que les Victoires de la Musique sont boudées. L'année dernière, les Daft Punk avaient refusé d'être consacrés sur le sol français, eux aussi ne souhaitant pas être nommés.

En cause, une sombre histoire de morceau utilisé sans autorisation sur France 2 et une reconnaissance venant tardivement de la part de leur mère patrie. En début d'année, les robots avaient préféré se rendre aux Grammy Awards où ils avaient récolté pas moins de quatre prix. Pour en revenir au collectif Fauve, la raison paraît plus simple. Ses membres refusent toutes les télévisions pour rester anonymes et souhaitent éviter “toute récompense, toute concurrence dans le cadre de prix décernés”. Dans leurs textes, ils s'inscrivent en faux face au système qui pourrait également s'appliquer aux Victoires. Une décision pas si illogique quand on les connaît. En attendant d'en savoir plus, retrouvez une interview du collectif Fauve qui disait vouloir avant tout se faire plaisir lorsque nous les avions vus à Musilac. Comprenez-vous la décision de Fauve ?

Crédit : Fauve Corp