Fakear envoûte les festivaliers de Lives au Pont 2016 (report)

Ecrit par

Fakear a délivré un show envoûtant au pied du Pont du Gard dans la cadre merveilleux de Lives au Pont. On y était et on vous raconte !

Place de choix pour Fakear, qui s'est produit à Lives au Pont, à 21h50 pile quand la nuit commençait à tomber sur ce lieu merveilleux qu'est le site du Pont du Gard. Le caennais se produisait lors de la première journée placée sous le signe de l'électro du festival. Avec son groupe de musiciens et un set déjà bien rodé sur scène, Fakear a pu dérouler son programme avec une dextérité folle ( celle de ses doigts agiles qui courent sur les surfaces de contrôle). Sa musique, qui mixe des sonorités aux origines variées, ne pouvait trouver meilleur cadre que l'impressionnante étendue, bordée par le Gardon, face à laquelle il mixait.

La Lune Rousse , Silver, Sheer Khan mais aussi un inédit Rise , et tous ses autres tubes que l'on connait bien, se sont suivis comme dans un rêve éveillé. Un mot revient alors face à cette prestation celui "d'envoûtement". La musique de Fakear agit comme un mantra et donne envie d'onduler avec une grâce sans pareille. Eh oui, c'est le pouvoir de l'artiste, donner l'impression à chaque spectateur que son corps fait partie intégrante de la nature. Pour celui qui a appelé son album Animal et qui explique que sa musique a quelque chose de "sauvage" (au sens de "naturel") ce concert à Lives au Pont a été une véritable réussite. Merveilleuse transition pour entrer au cœur de la nuit et découvrir la suite des festivitésavec Odezsa et Jamie XX.