Europavox 2016 : The Shoes met le feu au festival clermontois 

Ecrit par

Véritable melting-pot musical, le concert de The Shoes a mis a genoux le public de l'Europavox 2016.

La programmation du 3 juin de L'Europavox 2016 nous a mis l'eau à la bouche et si le concert de The Shoes est un avant-goût de la qualité du menu, on a hâte de découvrir la suite des mets ! Disons le de tout go, le duo rémois est un véritable groupe de scène ! Aux détracteurs qui déclareraient que l'électro et le live ne font pas bon ménage, la prestation de The Shoes, vendredi soir, au festival clermontois les feraient aisément changer d'avis. Dès les premières notes de Chemicals, la chanson titre de leur second album, le ton est donné. De l'electro pêchu illustré par une esthétique travaillée. Derrière le groupe défilent des images de notre quotidien 2.0 : GIF, meme, selfies, autant de visuels, entrés malgré nous dans notre inconscient, que Guillaume Brière et Benjamin Lebeau, les deux membres du groupe, se sont amusés à détourner.

Europavox 2016 : The Shoes met le feu au festival clermontois 

Des images hétéroclites dans la veine de leur musique. Qu'on se le dise, The Shoes n'est pas seulement un groupe électro ! Sur scène, les deux amis sont accompagnés de vrais musiciens, et avec eux, enchaînent des morceaux lorgnant vers la transe ou le rock. Véritable melting-pot des genres, le concert fédère une bonne humeur - et une envie furieuse de danser - qui contamine rapidement le public. Les chansons s'enchaînent à une vitesse folle et le concert s'achève par Time to Dance le hit de The Shoes tiré de leur premier opus musical Crack My Bones. Outre le rythme entêtant et efficace, la chanson sortie en 2012 s'était faite remarquée pour son clip qui mettait en scène l'acteur Jake Gyllenhaal dans un rôle ultra violent. Un choix qui montrait déjà l'ambition de The Shoes et que l'on a retrouvé hier soir à l'Europavox.

Crédit : Virgin Radio