Europavox 2016 : Retour sur un festival ambitieux et éclectique

Ecrit par

Hier soir, dimanche 5 juin, l'édition 2016 de l'Europavox se refermait. Retour sur un festival ambitieux et éclectique.

Depuis le mercredi 1er juin, Clermond-Ferrand battait au rythme d'un festival ambitieux : l'Europavox 2016. Ambitieux ? Il n'y a qu'à voir la programmation ! Louise Attaque qui, après dix ans d'absence, signait un retour réussi, The Last Shadow Puppets, Jain, Lilly Wood and The Prick... Un line-up vertigineux qui a attiré un public nombreux. Pour son dixième anniversaire, le festival a continué d'allier des grands noms de la chanson française et des groupes plus intimistes issus de la scène européenne. Tantôt ambiance familiale avec les Wackids, une formation bordelaise qui joue les plus grands standards du rock avec des jouets pour enfants - tantôt urbaine avec Nekfeu ou les Caribbean Dandee - le groupe de Joey Starr - l'Europavox a voulu réunir les goûts et les générations autour d'un même événement.

Europavox 2016 : Retour sur un festival ambitieux et éclectique

Ainsi l'électro française avec Breakbot qui a apporté une touche 80's réussie ou The Shoes, a côtoyé la psych pop danoise, le garage italien s'est frotté au rock suisse, autant de styles, de nationalités que François Missionnier, le président du festival, a écouté puis personnellement choisi, persuadé que la musique est un langage universel qui efface les âges et les cultures. Pari réussi pour cette dixième édition dont certains concerts affichaient complet depuis des semaines ! Après cet excellent crû 2016, on a hâte de retrouver l'Europavox en 2017 !

Crédit : Virgin Radio