Europavox 2016 : Alice On The Roof, petite artiste deviendra grande

Ecrit par

Le talent d'Alice On The Roof a pris en otage le public de l'Europavox 2016 pour les libérer abasourdis après seulement 45 minutes de concert.

A l'affiche de la programmation du 3 juin de l'Europavox 2016, Alice On The Roof a fait montre de son talent de multi-instrumentiste de manière indéniable. La jeune belge a fait un set court - 45 minutes seulement - mais convaincant qui a eu son petit effet sur le public clermontois. L'interprète de Easy Come Esay Go arrive sur scène vêtue d'un tutu, ses cheveux roses attachés négligemment dans un chignon réalisé, semble-t-il, à la va-vite. Alice On The Roof a fait sienne son auto-proclamée "imperfection" sans réaliser la véritable mesure de sa performance. La chanteuse a investi la scène de la Coopérative de Mai de Clermont-Ferrand avec une formation réduite de deux musiciens et se charge de combler le vide en étant tantôt au piano - son instrument de prédilection - tantôt à la boîte à rythmes. Et alors que nous pensions que son talent "s'arrêtait" là, Alice se lance en toute fin de concert dans un solo de percussion incroyable.

Europavox 2016 : Alice On The Roof, petite artiste deviendra grande

Drôle, spontanée et peu sûre d'elle, Alice On The Roof enchante par sa jeunesse et on lui pardonne sans mal les quelques accros techniques dont elle se raille aisément. Malgré sa fougue scénique, sa voix est impeccable et sert parfaitement Easy Come Easy Go et Like a Dying Rose, les titres les plus solides de son premier album Higher. La gagnante du The Voice belge s'amuse d'elle-même, interpelle le public, le fait participer avec ou sans succès, assume ses échecs, rebondit. Sa fraîcheur séduit le public hybride caractéristique des festivals : entre vrais fans et badauds s'étant hasardés là. Leur réaction, quant à elle, a été unanime : tous ont été enchantés par la prestation d'Alice On The Roof. Une étoile à suivre...

Crédit : Virgin Radio