Envoyer des compliments à ses collègues, vendre une œuvre d'art inexistante et séparer le sexe des sentiments... Le meilleur du Virgin Tonic !

Ecrit par

Retour sur le meilleur de Manu Payet et sa bande !

Virgin Tonic : Une appli propose d'envoyer des compliments à ses collègues

Les encouragements, c'est important. Et justement une application vous permet d'envoyer des compliments à vos collègues : "L'idée de Listen Léon est venue à sa fondatrice en écoutant une conversation de couloirs où il était question d'elle. Elle travaillait chez Airbus et elle avait surpris ses deux supérieurs hiérarchiques dire le plus grand bien d'elle, alors qu'elle croyait ne pas être à la hauteur de son poste", explique France Tv Info. L'idée derrière l'application ? Aider les travailleurs à prendre conscience de leur potentiel mais aussi de leurs qualités.

Grâce à un algorithme, l'application peut ainsi voir si le message est positif : "On est guidé dans la rédaction pour améliorer graduellement sa qualité et sa longueur", précise le média.

Virgin Tonic : Il vend une oeuvre d'art inexistante pour... 15 000 euros

Imaginez deux secondes exposer des oeuvres... qui n'existent pas. C'est le projet de l'artiste Salvatore Garau, qui semble maîtriser l'art abstrait comme personne. "L' artiste italien a réussi à vendre une œuvre invisible aux enchères pour 15 000 euros. La mise à prix fixée par la maison de ventes Art-Rite était de 6 000 euros"; explique Le Point. Si l'idée peut sembler étrange, elle est avant tout porteuse d'un message pour l'artiste : selon lui, cette oeuvre serait une "parfaite métaphore de l'époque que nous vivons".

« Ça fait des années que je pense à ces sculptures invisibles. Mais ce n'est que maintenant que j'ai décidé de les exposer, car c'est une parfaite métaphore de l'époque que nous vivons », a t-il expliqué à L'Unione Sarda. Avant de vendre l'une de ses oeuvres aux enchères, l'artiste avait exposé l'une de ses oeuvres à Milan : Bouddha en contemplation a pour but de faire "naître de l'imagination du spectateur : « Après tout, ne donnons-nous pas une forme à un Dieu que nous n'avons jamais vu ? »"

Virgin Tonic : Et si séparer le sexe des sentiments était la clé de l'épanouissement ?

Quelle est la clé de l'épanouissement ? Selon une étude norvégienne pratiquée sur 90 couples âgés de 19 à 30 ans, il faudrait pouvoir séparer les sentiments de l'acte sexuel. "Pour les chercheurs norvégiens, si on arrive à distinguer sexe et sentiment, cela veut dire que dans sa relation on arrive à séparer les aspects sexuels des aspects émotionnels", explique ainsi Europe 1. L'idée ? Ne plus utiliser la sexualité comme une "arme" : par exemple, certains peuvent utiliser le sexe comme une récompense (mais aussi comme une punition en cas de grève du sexe).

Pour faire simple, en séparant le sexe des sentiments, on peut retrouver l'intimité ainsi que les côtés ludique et agréables de la sexualité.

Virgin Tonic : En Lituanie, des portails connectent les habitants à d'autres pays

Imaginez deux secondes pouvoir passer d'un pays à l'autres en traversant un simple portail. Impossible ? Pas (vraiment) en Lituanie ! Ainsi, grâce à la fondation Benediktas Gylys, les habitants de Vilnius peuvent profiter de Portal - une série de portails connectés entre les villes qui permet aux passants communiquent entre eux.

"Les deux premiers portails permettent aujourd’hui de connecter Vilnius avec Lublin, une ville de 340 000 habitants en Pologne", explique ainsi Creapills. Evidemment, vous ne pouvez pas traverser les dits portails. Du moins, pas encore (sait-on jamais). Par contre, vous pouvez voir en temps réel ce qu'il se passent ailleurs. De cette façon, les passants peuvent se saluer entre eux et ce, même s'ils ne sont pas dans le même pays.

Crédit : Getty Images