Electroshock : Trois raisons d'assister à la plus grosse soirée électro de la saison

Ecrit par

Dans deux jours, Paris se mettra aux souleurs d’Electroshock. Si vous n’avez pas encore vos places, il vous reste encore un peu de temps pour jouer ! Tout de suite, voici trois raisons de décrocher le precieux pass.

Plus que deux jours à tenir ! On vous en parle depuis des semaines et enfin, nous sommes presque. Electroshock revient à paris après être passé par Toulouse, Lyon ou encore Marseille. Si vous n’avez pas encore vos places pour venir assister à la plus grosse soirée électro de la saison, en voici quelques unes qui devraient finir de vous convaincre.

D’abord, il nous faut au moins ça pour nous remettre de la rentrée. Depuis un mois, nous sommes repartis dans la routine épuisante du métro/boulot/dodo et clairement, un bon défouloir ne nous ferait pas de mal. Alors effectivement, ils nous reste les salles de sport. Sauf que là-bas, la musique hurle dans vos écouteur, vous ne parlez pas aux autres et pour finir, vous lancez des regards de tueur à cette fille/ce mecs qui a les abdos bien plus dessinés que les vôtres alors que vous multipliez les crunchs. Or à Electroshock, on vous offre un défouloir sur un plateau avec de la musique live, l’opportunité de lâcher les vannes et surtout, une soirée où on se fout des abdos de la personne d’à côté. Crier, danser, chanter un bon coup, ça n’a pas de prix (et encore, la place vous est offerte, ce qui revient bien moins cher qu’un abonnement).

Bien sûr, nous ne pouvons pas passer le line up outre. The Avener (qui nous a donné un avant goût de son set à l'Olympia), Synapson, Feder, Kungs, Clean Bandit, Mome… le meilleur de l’électro vous donne rendez-vous jeudi soir pour une soirée qu’il vous sera difficile d’oublier. On ne va pas se mentir, avoir tous ces artistes sur la même scène, lors du même concert, c’est un peu compliqué - voire impossible. Or, impossible n’est pas Virgin Radio (oui, on se lance des fleurs de temps en temps). Tous ces artistes que vous aimez écouter sur nos ondes seront là, en live. Et ça, ça ne se manque pas.

(Bonus : une raison supplémentaire en vidéo)

Enfin, c’est l’occasion pour le public parisien de rivaliser avec celui de Toulouse, de Lyon, de Lille ou de Marseille. Des foules, nous en avons vu passer pas mal... vraiment pas mal. Des zéniths remplis, nous en avons affronté quelques uns et en toute franchise, chaque nouvelle édition surpasse la précédente. Electroshock était déjà passé par Paris l’an passé mais le public de 2016 sera t-il capable de faire mieux ? A vous de nous le dire. Nous gérons la musique mais on fait confiance pour l’ambiance…! Rendez-vous le jeudi 06 octobre au zénith de Paris et en attendant, que ceux qui n’ont pas leurs places se dépêchent de jouer !

Source : Virgin Radio