Richard Orlinski, la révélation d'Electroshock (report)

Ecrit par

Numéro un à Los Angeles, Richard Orlinski est venu nous faire profiter de sa musique électro et dansante à Paris. Comme quoi, de chaque côté de l’Atlantique, on peut parler le langage.

Avec Heartbeat, Richard Orlinski et Eva Simmons se sont hissés en tête des charts, surtout aux Etats-Unis. Parce que chez Virgin Radio, on aime vous faire découvrir les pépites musicales avant le reste du monde, il était impensable pour nous d’organiser un Electroshock sans eux. Les voilà donc à Paris pendant que nous, nous sommes crus à Manhattan le temps de quelques minutes.

Vous le connaissez pour son art et ses sculptures mais, le connaissez vous pour sa musique ? Pour sa première édition d'Electroshock, Richard Orlinski n'est pas venu seul puisqu'un gorille immense (aux couleurs de Virgin Radio) l'a accompagné. Côté titres, ils nous a offert des remixes de Rihanna (Don't Stop The Music) avant d'enchainer avec Let Me Love You (signé Justin Bieber), une valeur sûre. Aussi, vous aurez reconnu Bonbon, tube qui est passé en boucle sur les ondes cet été. Autour de lui, les danseurs bougent et s'agitent, donnant vie au set qui a déjà conquis le public à coup de bons remixes. Avec une setlist large et variée, il touche à tous lesstyles, de quoi ravir les plus mélomanes du public.

Et pour ne rien manquer de la soirée, n'oubliez pas le Facebook Live !

Eva Simons le rejoint sur scène sous les acclamations du public qui n'a de cesse de crier des "Eva". La jeune femme arrive, sourire aux lèvres et entonne Heartbeat, de quoi terminer ce set en beauté.

Source : Twitter, Virgin Radio, facebook