Electroshock Paris: Martin Solveig règne en maître sur l'AccorHotels Arena (report)

Ecrit par

Pouvait-on envisager un Electroshock à l’AccorHotels Arena sans inviter Martin Solveig ? Non, évidemment. Le DJ le plus déjanté du continent a trouvé le temps de faire escale à Paris et d’y donner d’un set exceptionnel. Et on ne pouvait pas lui en être plus reconnaissants.

Martin Solveig, c’est le genre de DJ qui ne se contente pas de venir jouer un set. Martin Solveig est de ceux qui vivent leurs passages sur scène pleinement, il est de ceux qui considèrent le public. Ca, on avait déjà pu le constater lors de ses passages à Marseille (en juin dernier) ou à Strasbourg, en janvier. Cette fois, Virgin Radio a accueilli l’interprète de Places à domicile, là ou, inévitablement, il a su dompter 18 000 personnes déchaînées. Parce que clairement, rien ni personne ne résiste à Martin Solveig.

Celui qui Lionel a appelé le patron entre en scène avec une assurance désarmante (rappelons que le DJ s'est cassé une jambe). Pourtant, ce n'est pas ce qui l'empêche de venir se frotter un peu au public parisien. Martin Solveig, on sait par expérience qu'il est excellent sur scène. Il commence avec Do it Right, ne manquant pas solliciter le public : "Make some noise !", scande t-il à une foule déjà surchauffée par le set de Kungs. Ses plus grands hits se succèdent (Jealousy, Hello, Breakdown, The Night Out) et l'ambiance est bien loin de retomber.

Lorsqu'il interprète Places, il s'offre un petit duo avec la foule - qui ne manque pas de lui répondre. Quand All Stars retentit, c'est l'apothéose. Mais on ne va pas se mentir, son remix de Never Be Like You est de loin l'un des meilleurs. Evidemment, on aime l'original mais la version de Martin Solveig a le don de nous transporter un peu plus. Il termine sur Intoxicated, laissant le public de Bercy encore un peu sonné. Et le pire, c'est que personne dans cette salle n'est prêt pour vivre un set de Justice.

ET POUR NE RIEN RATER...

Sachez que vous pouvez suivre l'intégralité de la soirée via le player Virgin Radio !

Source : VIRGIN RADIO, TWITTER